X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2781

8/15 novembre 2017

 

Le CAC 40 préserve les 5 500 pts

Semaine du 30 octobre au 6 novembre 2017

La nomination du nouveau Président de la Réserve fédérale américaine, la présentation aux Etats-Unis du projet de réforme fiscale de l’administration Trump et la hausse du prix du baril de pétrole : telles ont été les trois nouvelles les plus marquantes de cette semaine. La nomination de Jerome Powell à la tête de la banque centrale en remplacement de Janet Yellen à compter de février prochain met donc fin au suspens. Il s’agit là d’un choix consensuel pour les marchés qui ne veulent pas croire, dès lors, à un changement de cap par rapport à la politique suivie jusqu’ici. Les investisseurs n’ont guère réagi à ce qui s’apparente à un statu quo. La présentation de la réforme fiscale tant attendue par les marchés n’a pas non plus créé de remous. Les principales mesures étaient, il est vrai, déjà connues. Mais c’est le calendrier de leur mise en application qui pourrait être difficile. Il reste en l’état beaucoup d’inconnues et les marchés n’ont pas souhaité prendre position. Les prix du pétrole ont pour leur part nettement progressé (le WTI passait au-dessus des 57 $) alors que le Prince héritier d’Arabie Saoudite a mené une purge sans précédent parmi les hauts dignitaires du régime, avec l’aval implicite de Washington. Mohammed ben Salmane a lancé une vague d’arrestations parmi la sphère politique et économique du pays, sous couvert de lutte contre la corruption. Les tensions s’accentuent par ailleurs avec l’Iran, le Liban se trouvant une fois de plus au centre de cette opposition historique entre Chiites/Perses et Sunnites/Arabes. Le pétrole bondissait à des niveaux inégalés depuis deux ans pour s'approcher des 60 $ pour le WTI. Dans ce cadre, les résultats trimestriels ont été peu commentés, tout comme la publication de statistiques pourtant positives outre-Atlantique, qu’il s’agisse des commandes à l’industrie, de l’ISM des services, de la confiance du consommateur, de l’activité dans la région de Chicago ou des chiffres de l'emploi. Les créations de postes ont rebondi aux Etats-Unis en octobre après un mois de septembre décevant mais perturbé par les conséquences des ouragans qui avaient frappé le pays. Sur la période, ce sont donc 261 000 emplois qui ont été créés, un niveau malgré tout inférieur aux attentes. Le taux de chômage est tombé à un plus bas de 17 ans à 4,1 % alors que 765 000 personnes sont sorties du marché du travail (le taux de participation au marché du travail reculait une nouvelle fois). Aucune tension n’était dès lors perceptible sur le niveau des salaires qui restaient globalement inchangés. Le rebond de l’inflation attendra, ce qui devrait conduire la Fed à rester toujours très prudente dans sa politique. Wall Street parvenait dans ce contexte à accrocher quelques nouveaux records, porté par plusieurs opérations de fusion et acquisition d'importance. Tandis qu’à Paris, le CAC 40 préservait les 5 500 pts. La publication d’une nouvelle statistique négative en Chine n’a eu aucun impact sur des marchés de nouveau peu volatils. //

 

Au sommaire de ce numéro

 

#opérations

Le CAC 40 préserve (pour l'heure) les 5 500 pts. Aucun vent frais ne soufflait des banques centrales vers les marchés, ce qui explique sans doute cela... Mais c'est peut-être la situation au Moyen-Orient qui pourait constituer l'étincelle que nous attendons. C'est dans ce cadre que ces cinq jours de Bourse se sont révélés pour le moins prolixes en termes opérations (après une semaine déjà des plus intéressantes pour nos abonnés).

Pour ce qui concerne les Favorites, nous avons ainsi vendu/allégé une de nos positions sur un gain de + 7,53 % réalisé en l'espace de 2 mois. Nous préferons ne pas nous montrer trop gourmands sur ce tracker. Dans le même temps, nous procédions à un achat/renforcement sur une valeur actuellement délaissée et mal-aimée mais dont le potentiel reste selon nous à considérer.

Du côté des Opportunités cette fois, notre seconde sélection de valeurs (à caractère "spéculatif"), ce sont trois ventes qui ont été réalisées cette semaine, sur un gain respectif de + 43,86 % (durée de détention de 18 mois sur cette position "émergente"), + 14 % (durée de détention de seulement 1 semaine) et + 82,48 % (durée de détention de 4 mois).

Qui a dit qu'il était impossible de faire des gains dans un marché peu volatil ? //

 

#stratégie

Euphorie des marchés : un palier a été franchi

L'attitude des investisseurs traduit un excès de confiance marqué. Attention de ne pas descendre du train trop tard et à agir de façon pertinente. Retrouvez notre analyse de la situation actuelle et nos conseils pour la gestion de vos avoirs. //

 

#regard_sur

Un point sur les résultats américains

La croissance des bénéfices trimestriels a dépassé le consensus, une fois encore et comme à l'accoutumée. La technologie prenait de nouveau la tête du classement. Quand d'autres secteurs décevaient : l'écart entre l'espoir et la réalité ne cesse de grandir dans certains compartiments. //

 

#nouvelles_des_favorites

L'Oréal : le luxe et la Chine en soutien

Mais aussi AccorHotels / Obligation perpétuelle Casino / Carrefour / Essilor / Veolia Environnement / Total  //

 

#recommandations

Nos conseils sur les Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique, les changements de limites, les dernières opérations //

 

#fiche_favorite

Carrefour

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

#regard_sur

Balyo : une tendance positive

Dans le sillage de ses trimestriels, l'action s'est brutalement réveillée. Que faut-il penser du mouvement actuel ? Que faire sur ce dossier ?

Sanofi : des trimestriels sans relief

Le diabète va mal, les autres activités se comportent bien, mais les marchés sont en attente d'un catalyseur fort. Lequel tarde à venir. Comment agir sur cette valeur ? Quels sont nos limites d'intervention ? //

 

#opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé //

 

#fiscalité

Budget 2018 : quels changements pour l'investissement boursier ?

La fiscalité des actions évolue, et ce dans le bon sens. Quels sont les éléments à connaître pour agir au mieux de ses intérêts avant le 1er janvier 2018 ? Retrouvez notre tableau sur les taux réels d'imposition, avant et après la réforme, avec également la prise en compte de l'abattement pour durée de détention. //

 

#questions/réponses

Quelques-unes des questions posées par nos abonnés et les réponses apportées par la rédaction (Quel est votre conseil sur General Electric qui pénalise mon portefeuille ? / ALD déçoit, pourquoi ? Que faire ? / Puis-je revenir sur Groupe Pizzorno ?) //

 

Et toujours : 8 jours en Bourse, nos conseils sur les opérations sur titres, nos brèves de fiscalité, nos brèves, le chiffre de la semaine et le graphique de la semaine //




Sommaires précédents >>