X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2730

19/26 octobre 2016

 

Des marchés bloqués

Semaine du 10 au 17 octobre 2016

A Paris, l’indice CAC 40 demeure incapable de franchir la résistance des 4 500 points. Ailleurs, ce n’est pas mieux : le Dax 30, le Dow Jones et le Nikkei 225 sont tous « bloqués » dans des zones de cotation de plus en plus étroites. Cette semaine, la publication macroéconomique la plus significative a sans nul doute été celle du commerce extérieur chinois. Une fois de plus, la réalité des chiffres est venue contredire la théorie selon laquelle la croissance de l’ex-Empire du Milieu est repartie de l’avant. Aux Etats-Unis, les données sont restées moroses. Le moral des consommateurs mesuré par l’Université du Michigan a reculé (87,9, contre 92,1 attendu), l’Empire State Index a également flanché (- 6,8, contre 1,1) et la production industrielle n’a progressé que de + 0,1 % alors que le consensus des économistes tablait sur + 0,3 %. Les ventes au détail ont certes bondi de 0,6 %, mais la hausse des prix du gaz y est pour beaucoup, ce qui n’est pas vraiment une bonne nouvelle pour le consommateur. La publication des minutes de la Réserve fédérale n’a pas révélé de surprise : les membres du comité de politique monétaire disent vouloir relever les taux si la situation s’améliore comme prévu... En attendant, les investisseurs ne croient pas à un resserrement monétaire avant l’élection présidentielle du 8 novembre. Sur le front politique, une trop large victoire d’Hillary Clinton commence à inquiéter Wall Street qui craint, par la suite, de voir le Congrès revenir aux démocrates. Les entreprises américaines ont par ailleurs commencé à dévoiler leurs résultats trimestriels. Comme la tradition le veut, Alcoa a ouvert le bal. Sa performance a déçu les analystes, ce qui a fait chuter le titre de 11 %. En Europe, Ericsson a également douché les opérateurs.Le secteur des équipementiers télécoms chutait sur la nouvelle. //

 

Au sommaire de ce numéro

 

#opérations

Parmi nos Favorites, nous avons été en mesure de dénouer cette semaine une position acquise... quatre jours plus tôt ! Le gain ressort à + 13,15 %. Notre stratégie, récemment adaptée à des marchés qui évaluent sans véritable tendance, est une fois encore validée. Nous avons ainsi multiplié les allers-retours gagnants au cours des derniers mois. Dans le cadre de nos Opportunités cette fois, une valeur étrangère à fort potentiel est toujours à surveiller de très près (secteur des équipements automobiles). //

 

#regardsur

"Biotechs" françaises : le trou d'air

Les sociétés hexagonales de biotechnologies subissent une vague de désaffection en Bourse. Cette sanction n'est pas imméritée, mais mérite que l'on s'y arrête. Quelle stratégie adopter dans un tel contexte ? //

 

#regardsur

Semi-conducteurs : état des lieux

Les micro-processeurs sont devenus des éléments totalement communs. En Bourse, le secteur continue de broyer du noir (1ère partie de notre étude de secteur). La semaine prochaine, nous reviendrons sur les valeurs de ce compartiment parmi lesquelles pour les françaises, STMicroelectronics et Soitec. //

 

#nouvellesdesfavorites

Edenred efface "l'effet UBS"

Air Liquide / Alphabet / Obligation Casino Perpétuelle / LafargeHolcim / Nestlé  / L'Oréal / Sanofi //

 

#recommandations

Nos conseils sur les Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique, les changements de limites, les dernières opérations //

 

#fichefavorite

Pernod Ricard

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

#conseils

Unilever Au 3ème trimestre, le groupe est parvenu à compenser la baisse de ses volumes de ventes par une hausse de ses prix. Cette tratégie est-elle durable ? Retrouvez notre conseil sur cette valeur //

LVMH Malgré un environnement peu favorable, le n° 1 mondial du luxe a dépassé les attentes au 3ème trimestre. Après avoir récemment allégé notre position sur un gain appréciable, convient-il de se montrer désormais plus offensif ? //

 

#opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé //

 

#questions/réponses

Augmentation de capital de Genfit : que penser de la société et quel conseil suite à ce nouvel appel au marché ? / Maurel et Prom : quelles perspectives ? //

 

#bloc-notes

Taxe européenne sur les transactions financières, le retour

Introductions en Bourse : vers un rebond en fin d'année ?

Ce que nous enseignent les mouvements sur les fonds

 

#pardessuslemarché

Relance budgétaire : le compte n'y est pas

 

 

 

 

Sommaires précédents >>