X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2729

12/19 octobre 2016

 

La BCE teste le marchés

Semaine du 3 au 10 octobre 2016

Les indices boursiers ne sont toujours pas parvenus à s’extraire de leur récente zone de consolidation, que ce soit par le haut ou le bas. Techniquement, nous nous rapprochons toutefois du dénouement, lequel pourrait intervenir avec les publications de résultats trimestriels. Aux Etats-Unis, le consensus des analystes s’attend à un recul de 0,7 % des profits des entreprises du Standard & Poor’s 500, ce qui constituerait un sixième trimestre consécutif de décroissance. Pour autant, la « tradition » étant de battre systématiquement les anticipations des analystes, c’est bel et bien une croissance des profits à laquelle nous nous attendons, même si celle-ci risque d’être globalement très limitée. La semaine a été marquée par le ballon d’essai envoyé par la Banque centrale européenne. Dans un premier temps, Bloomberg et The Wall Street Journal, informés par des sources anonymes, ont ainsi indiqué que celle-ci envisageait de réduire de 10 Mds € par mois son programme de rachats d’actifs afin d’y mettre un terme avant mars 2017. Cette rumeur a provoqué un début de tension sur les taux d’intérêt, une baisse des actions et une remontée des valeurs financières. Elle a ensuite été démentie par la BCE. Enfin, lors d’un dîner avec les responsables économiques du G20, Mario Draghi a réaffirmé que les taux resteraient bas jusqu’à ce que la croissance soit repartie « de manière convaincante ». Ce qui ne répond que partiellement aux interrogations. Sur le marché pétrolier, le ministre algérien de l’Energie a indiqué que l’Opep pourrait aller plus loin que l’accord esquissé fin septembre. La Russie a par ailleurs annoncé vouloir coopérer et envisager de réduire sa production d’or noir. Ces annonces alimentent une poursuite de la hausse des prix du pétrole et un rebond des valeurs du secteur. Enfin, la livre sterling a continué de chuter alors que le « Brexit » est devenu plus concret. //

 

Au sommaire de ce numéro

 

#opérations

Parmi nos Favorites, ce sont trois opérations qui ont été réalisées au cours de la semaine écoulée. Il s'agit en l'espèce d'un allégement bénéficiaire (gain de + 12,43 %) et de deux achats/renforcements. Dans le cadre de nos Opportunités, une valeur à fort potentiel est par ailleurs à surveiller de très près (secteur des équipements automobiles). //

 

#stratégie

Marchés : quels thèmes pour cette fin d'année ?

Les marchés d'actions peinent à croître, mais se refusent à toute correction. A court terme, les soutiens existent, ce qui conduit certains à anticiper une fin d'année positive. Mais les risques sont encore nombreux. Quelle stratégie adopter dans un tel contexte ? //

 

#regardsur

Les nouvelles tendances de l'automobile (suite)

Le secteur automobile va évoluer profondément, mais plus lentement qu'attendu. La cyclicité ne va pas pour autant disparaître. Dès lors, les valeurs du secteur ne sont-elles pas surpayées ? Retrouvez notre avis sur la question et un conseil d'achat sur une valeur peu connue de ce compartiment  //

 

#nouvellesdesfavorites

Accor : un point stratégique

Alphabet Air Liquide / GBS / Newmont Mining / LVMH //

 

#recommandations

Nos conseils sur les Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique, les changements de limites, les dernières opérations //

 

#fichefavorite

Worldline

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention, consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

#conseils

Total Le groupe pétrolier va très certainement dépasser son objectif de cessions d'actifs non-stratégiques. Peut-on dès lors affirmer que le dividende est sauvé ? //

Mylan En acceptant de payer 465 M $, Mylan lève une incertitude de taille. Le groupe a agit rapidement pour rassurer les investisseurs. Mais est-ce suffisant ? //

 

#opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé //

 

#regardsur

Taux zéro, placements, risque et rentabilité

Alors que l'épargne "sans risque" n'est plus rémunérée, beaucoup d'investisseurs sont tentés de se tourner vers des placements dont ils ne maîtrisent ni les tenants, ni les aboutissants. Attention, danger !

   

#questions/réponses

Quel risque pour une stratégie d'investissement qui ne se soucierait que du rendement ? / Quel est notre avis sur les courtiers en ligne ? / Précision sur la limite d'intervention d'Edenred à l'achat  //

 

 

 

Sommaires précédents >>