X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2728

5/12 octobre 2016

 

Banques et pétrole éclipsent la Fed

Semaine du 26 septembre au 3 octobre 2016

Les indices ont timidement progressé cette semaine, mais nous sommes bien loin de pouvoir identifier un quelconque cap. Fait notable, les banques centrales n’ont guère fait parler d’elles sur les cinq jours écoulés, même si certains responsables de la Fed se sont laissés aller à quelques commentaires sur l’opportunité, ou non, de procéder rapidement à un relèvement des taux d’intérêts américains. Ce sont en effet le pétrole et les valeurs bancaires qui ont été au centre des attentions. Et les inquiétudes sur la santé de Deutsche Bank ont dominé les débats. L’établissement allemand se serait finalement entendu avec les autorités américaines pour solder un litige lié aux emprunts toxiques remontant à la crise financière pour un montant de 5,4 Mds $, contre 14 Mds $ annoncé. Et surtout, malgré quelques dénégations, il semblerait que l’état fédéral souhaite se porter au secours de l’emblématique institution, ce qui semble devoir éviter tout effet de contagion à la finance européenne. Les valeurs du compartiment bancaire ont malgré tout et le plus souvent reculé dans un climat très lourd. Pour ce qui est cette fois du secteur pétrolier, l’annonce d’un accord inattendu entre les pays producteurs visant à réduire leurs exportations de brut a redonné de l’allant au compartiment. Il s’agit en l’espèce de la plus importante réduction de production depuis celle décidée en 2008. Cet accord devra maintenant être formalisé. Les valeurs pétrolières saluaient cette décision, parapétrolières en tête. Du côté des changes, la livre sterling chutait suite à l’annonce du Premier ministre britannique Theresa May. Pour ce qui est des statistiques, et dans l’attente du début de la saison des trimestriels qui débutera dans quelques jours, on notera que les ventes de voitures ont reculé aux Etats-Unis comme en France au titre du mois de septembre. //

 

Au sommaire de ce numéro

 

#opérations

Parmi nos Favorites, nous avons été en mesure cette semaine de réaliser deux opérations. Une de vente/allégement (+ 24,25 % de performance, hors effets de change) et l'autre d'achat/renforcement (nous regarnissons notre ligne 11 % en deçà de notre dernière vente/allégement). Nous vendons par ailleurs la moitié de notre position sur une Opportunité avec à la clef un gain de + 25,19 % (position prise en mars dernier). //

 

#regardsur

Deutsche Bank : les questions qui se posent

La 1ère banque allemande traverse une passe difficile. Ses problèmes affectent le compartiment bancaire dans son ensemble, lequel reste d'ailleurs très fragile. Une réponse européenne est espérée. Mais que convient-il d'attendre des valeurs bancaires ? //

 

#regardsur

Les nouvelles tendances de l'automobile

Le Mondial de l'automobile met en avant trois grandes tendances. Avec des implications plus ou moins proches dans le temps. Retrouvez la première partie de notre étude consacrée à ce compartiment de la cote. //

 

#nouvellesdesfavorites

Google (Alphabet) : vers de nouveaux appareils

Kering L'Oréal / Pernod Ricard / Sanofi / Valeo //

 

#recommandations

Nos conseils sur les Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique, les changements de limites, les dernières opérations //

 

#fichefavorite

Edenred

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention, consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

#conseils

Accor Le groupe hôtelier va investir le marché des auberges de jeunesse. La rentabilité de ces lieux est actuellement élevée. Alors que nous avons allégé notre position à 39 € et que l'action a consolidé depuis, est-il temps de nous renforcer ? //

Essilor Le groupe entend maintenir la croissance de ses ventes à 10 % par an environ. La stratégie mise en place, qui vise à diversifier les sources de revenus, doit encore faire ses preuves, selon nous. Faut-il attendre un creux ou se porter d'ores et déjà à l'achat ? //

 

#opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé //

   

#questions/réponses

Vinci permet une diversification intéressante et offre un rendement appréciable : peut-on initier une ligne ? / Quel poids pour l'or, et sous quelle forme, dans les portefeuilles ? //

 

#bloc-notes

Cette semaine, nous revenons sur l'appétit réduit des banques centrales pour la dette américaine, les dernières conséquences de l'amateurisme fiscal du gouvernement français et le poids réel des prêts toxiques en Chine

 

#pardessuslemarché

Budget : l'enfumage continue

 

 

 

 

Sommaires précédents >>