X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Conseils boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Le retour de la guerre commerciale ?

PROPOS UTILES #2855 / 15/22 mai 2019

 

Abonnez-vous ici

 

Point hebdomadaire

Semaine du 7 au 13 mai 2019

Initialement programmées pour entériner un accord entre les Etats-Unis et la Chine, les négociations commerciales qui se tenaient à Washington ont échoué. Bien que le dialogue ne soit pas rompu, l’administration Trump est passée des paroles aux actes : le taux des taxes douanières appliquées sur 200 Mds $ d’importations chinoises a été relevé de 10% à 25%. Le Président américain a en outre indiqué étudier la possibilité de fixer des droits de douane équivalents sur le reste des importations d’un montant total de 325 Mds $.

 

De son côté, Pékin va riposter en instaurant le 1er juin prochain des taxes de 5% à 25% sur 60 Mds $ de produits américains. Le yuan, dont l’évolution est encadrée par les interventions de la banque centrale chinoise, a par ailleurs reculé, ce qui a été interprété comme une dépréciation volontaire en vue de renforcer la compétitivité des exportations chinoises.

 

En Chine toujours, l’indice composite de la Bourse de Shanghai a connu une nouvelle semaine de forte volatilité. Il a malgré tout trouvé une forme de support autour des 2 900 points... grâce aux autorités chinoises. Celles-ci ont en effet décidé d’endiguer la baisse des cours (-12% en trois semaines) en opérant des achats au travers des différents fonds publics. Régulièrement, Pékin prend ce type d’initiative. Sans que l’effet ne soit durable...  

 

La perspective d’une guerre commerciale durable entre les deux puissances a logiquement inquiété les investisseurs, et ce d’autant plus que les marchés d’actions ont énormément progressé depuis le début de l’année.

 

Dans ce contexte, les données macroéconomiques sont passées au second plan. Aux Etats-Unis, les prix à la consommation hors éléments volatils ont enregistré une hausse limitée de +0,1% en avril, ce qui a été jugé suffisamment faible pour laisser le champ libre à une baisse des taux de la Fed. En Allemagne, la production industrielle a grimpé de +0,5%, au-dessus des attentes.

 

Par ailleurs, les cours du pétrole ont été orientés à la hausse après la dénonciation par Ryad et Abou Dhabi "d’actes de sabotage" contre des navires transporteurs d’or noir. L’Iran pourrait être responsable, ce qui a alimenté les craintes d’un conflit régional. Au final, l’impact négatif de la dispute commerciale sino-américaine a toutefois été jugé plus important

 

Enfin, le bitcoin refaisait parler de lui. Après avoir "végété" entre 3 000 $ et 4 000 $, en repli de -85% par rapport à ses plus hauts, la cryptomonnaie a soudainement retrouvé des couleurs depuis le mois d’avril. Cette semaine, elle a ainsi franchi le cap des 8 000 $, ce qui fait ressortir une hausse supérieure à +100% depuis le 1er janvier. En y regardant de plus près, ce retour en grâce coïncide avec la déconvenue des actifs financiers chinois et plus particulièrement du yuan. Pékin semble en effet laisser filer sa devise, en riposte au ton offensif de Donald Trump dans les discussions commerciales. Dans ce contexte, la "spéculation" repart et les gourous font leur retour. Dernière prédiction en date : 250 000 $ en 2023. //

 

Les Opérations de la semaine

La chute des marchés a été profonde cette semaine alors que les investisseurs, prompts il y a quelques jours à tout voir en rose, se sont finalement inquiétés des mesures protectionnistes prises par les Etats-Unis puis la Chine. Certains attendent désormais un geste fort de la part de la Réserve fédérale. Mais pour l’heure, le rouge est de mise. Voilà qui n’est pas pour nous déplaire puisque nous avons concrétisé en début d’année de très nombreuses plus-values. Forts de liquidités importantes, nous allons pouvoir repartir à l’achat si la tendance actuelle s’affirme.

 

Déjà, cette semaine, nous sommes passé à l'achat sur une valeur Favorite vendue il y a peu plus de 10% plus haut que ses cours actuels. Par ailleurs, nous anticipons un renforcement sur une Favorite qui bénéficie d'un flux de nouvelles très positif et dont les perspectives à moyen terme se sont fortement appréciées.

 

Du côté de nos Opportunités cette fois (ces valeurs plus "spéculatives", nous avons procédé à deux ventes : la première sur un gain de +22,40% en l'espace de 2 mois seulement. La seconde sur une gain de +23,52% (durée de détention un peu supérieure à deux ans). //


Sommaire Propos Utiles #28554

Semaine 15 au 22 mai 2019

 

A l'affiche

Siemens, AB InBev et Uber

Au delà de nos sélections (Favorites et Opportunités), quelles valeurs ou secteurs ont fait parler d'eux cette semaine ? Retrouvez notre analyse et notre conseil. //

 

Fiscalité

Dividendes et plus-values : quel type d'imposition choisir ?

Les revenus du capital et les plus-values peuvent être taxés de deux manières différentes. Lors de votre déclaration, veillez à choisir la bonne option. Nous vous expliquons comment faire... //

 

Le Cahier des Favorites

Quatre pages consacrées chaque semaine à nos Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique //

Les Nouvelles des Favorites

Résultats, opérations de croissance externe, rumeurs : retrouvez chaque semaine toute l'actualité de nos valeurs //

Le Tableau des nos Favorites

Le coeur de notre publication est constitué d'un tableau synthétique sur deux pages reprenant chacune de nos positions. Performance, PER, rendement, limites d'intervention et recommandations spécifiques, répartitions types, dernières opérations d'achat et de vente. //

La Fiche Favorite

Chaque semaine, une de nos Favorites est passée à la loupe

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur. //

 

Regard sur

Mylan

La firme américaine se serait entendue avec ses concurrents pour fixer ses prix. Une nouvelle qui succède à des trimestriels décevants. Retrouvez notre analyse et notre conseil. //

EssilorLuxottica

Les trimestriels du groupe ont été salués, tout comme les décisions prises en vue d'apaiser les tensions entre Italiens et Français. La recherche d'un dirigeant a toutefois pris un retard préjudiciable. Retrouvez notre analyse et notre conseil. //

 

Opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à potentiel mais à risque élevé. //

 

Questions/réponses

Quelques-unes des questions posées par nos abonnés et les réponses apportées par la rédaction

Distribution des actions Worldline : rien sur mon compte, pourquoi ?

Votre avis sur Nexity ?

Dividendes en dollars : quelle conversion en euros ?

Vente du tracker LyxOr MSCI Europe et PEA : pourquoi une taxation sur une partie de ma plus-value ? //

 

Bloc-notes

Guerre commerciale : et maintenant, l'Europe !

La Fed s'inquiète de l'endettement

Investissements : la Chine recule //

 

Par dessus le marché

ADP : la France se tire une balle dans le pied //

 

Et toujours

Nos conseils sur les Opérations sur titres (OST), introduction en Bourse et augmentations de capital

Nos brèves de fiscalité

Twitter en a parlé

Nos brèves économiques et financières

Le chiffre de la semaine

Le graphique de la semaine //

 

Abonnez-vous ici

 

Sommaires précédents >>