X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

À la une

Taxation de l'épargne : la Buba l'évoque (rédigé le 07/02/2014)

Petit à petit, l’oiseau fait son nid. Et ce n’est pas verser dans la paranoïa que de constater que les dirigeants politiques et économiques lorgnent l’épargne des ménages et qu’une ponction de celle-ci devient de plus en plus envisageable, au prétexte de renflouer les caisses des Etats qu’ils ont eux-mêmes mis en faillite. Rappelez-vous Chypre et ce qui constituera sans doute un précédent, même s’il s’agissait ici de sauver les banques du pays. La possibilité d’une action du même type a d’ailleurs été entérinée par les institutions européennes il y a de cela quelques semaines. Il n’y a pas si longtemps, le Fonds monétaire international (FMI) avait abordé le sujet. L’institution évoquait alors l’hypothèse d’une ponction de 10 % sur l’épargne des ménages afin de restaurer les finances des pays les moins soucieux de leur équilibre budgétaire. Hé bien, c’est désormais la très orthodoxe Bundesbank qui fait parler d’elle. La banque centrale allemande indique dans son dernier rapport mensuel que les Etats menacés de faillite devraient pouvoir lever à titre exceptionnel une taxe sur le patrimoine des ménages au lieu d’avoir recours à l’aide de leurs voisins meilleurs gestionnaires. Si l’établissement indique que la mise en application d’une telle mesure ne se pose pas à l’heure actuelle, celle-ci se doit malgré tout d’être étudiée. Quelles sont en l’espèce les intentions de la «Buba» ? S’agit-il tout simplement de faire passer un message à certains de ses voisins qui rechignent aux réformes et estiment que «l’Allemagne paiera» ? Peut-être. Malgré tout, sa proposition s’inscrit dans un cadre qui se dessine chaque jour un peu plus précisément.


Pour vous abonner, cliquez ici.

 

Copyright (c) Propos Utiles www.proposutiles.fr