X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2808

23/30 mai 2018

 

La guerre commerciale aura-t-elle lieu ?

Semaine du 14 au 21 mai 2018

Les indices boursiers ont progressé d’un côté comme de l’autre de l’Atlantique. Le contentieux commercial entre la Chine et les Etats-Unis appartient désormais au passé, estiment les investisseurs, toujours prompts à ne voir que le bon côté des choses.

En effet, Pékin et Washington sont parvenus à un accord de principe pour réduire le déficit commercial américain et ont suspendu l’augmentation de leurs droits de douane respectifs. Les responsables chinois ont proposé à Donald Trump un ensemble de mesures qui permettraient de réduire de 200 Mds $ par an le déficit commercial des Etats-Unis avec la Chine. Cette somme correspondrait aux exigences du Président américain, lequel menaçait jusque-là d’imposer plus de 150 Mds $ de droits de douane sur les produits chinois. Avec pour conséquence, en cas d’accord circonstancié et précis, d’éviter une guerre commerciale potentiellement très coûteuse pour les deux grandes puissances. Un pas a donc été franchi, mais les détails de cette entente restent à préciser. Il reste que la Chine a, par le passé, fait de telles promesses. Sans s’y conformer pour autant. Le soufflé est susceptible de vite retomber. La Maison Blanche a également prolongé jusqu’au 1er juin la période d’exemption provisoire des droits de douanes de l’Union européenne.

Voilà qui a rassuré Wall Street et permis aux valeurs internationales américaines de rebondir fermement (Boeing, Caterpillar) et ainsi de soutenir la cote.

De ce côté-ci de l’Atlantique, l’euro restait globalement stable face au billet vert (1,18 $) malgré de nouvelles tensions sur le 10 ans américain (3,07%) laissant présager d’une remontée plus soutenue qu’anticipée des taux d’intérêts par la Réserve fédérale.

La monnaie unique n’a finalement que très peu réagi à la situation politique italienne. Il est vrai que les achats d’obligations effectués par la Banque centrale européenne (BCE) masquent la réalité. Le 10 ans italien se tendait pour évoluer dans la zone des 2,40% du fait des craintes suscitées par le programme commun envisagé par la Ligue et le Mouvement V Etoiles. Ce dernier évoque pêle-mêle une possible sortie de l’Italie de la zone euro si les autorités bruxelloises n’accordent pas un certain nombre de dérogations au pays. Les dettes de l’Espagne et du Portugal étaient aussi délaissées au profit du Bund allemand, jugé plus sûr. C’est au pied du mur que l’on voit le maçon, semblent nous dire les Bourses européennes.

Le pétrole poursuivait son ascension (72 $ pour le WTI et 80 $ pour le Brent, au plus haut depuis novembre 2014) dans un climat géopolitique toujours très tendu. Les valeurs du secteur en profitaient pour briller.

Les émergents, hors Chine, faisaient clairement grise mine. //

 

Les Opérations de la semaine

Les marchés européens ont continué de profiter de la faiblesse de la monnaie unique face au billet vert. Dans le même temps, les indices américains bénéficiaient de l’annonce d’un accord entre les Etats-Unis et la Chine visant à éviter une guerre commerciale entre les deux puissances économiques. Tout allait donc parfaitement bien dans le meilleur des mondes, l’adoption en Italie d’un programme de gouvernement irréaliste, dépensier et liberticide à certains égards ne provocant que quelques remous circonscrits. Les actions de la Banque centrale européenne (BCE) masquent la réalité, sur ce sujet comme sur d’autres... Le réveil risque d’être brutal, ce qui nous conduit de fait à conserver un important volant de liquidités. Pour ce qui est de nos opérations, nous poursuivons méthodiquement notre oeuvre.

Ainsi, trois ventes/allégements ont été réalisées au cours des cinq derniers jours sur des valeurs Favorites : les gains ressortent à plus de +100% pour la première (position de long terme), +11,70% (durée de détention de trois mois) et +14,52% (durée de détention de huit mois).

Du côté des Opportunités, nous préconisons par ailleurs de vendre sur un gain de près de +100% une valeur acquise fin 2015. //

 

Introductions en Bourse

Elsalys Biotech / Enensys Technologies / Voluntis

Trois sociétés vont faire leur entrée sur la Bourse parisienne (Euronext Growth). Faut-il souscrire ou passer son chemin ?

 

Stratégie

L'Italie, un problème sous-estimé

La formation d'un gouvernement hostile à la discipline budgétaire de la zone euro n'a pas effrayé les investisseurs hors d'Italie, pour l'instant. Au contraire, même. Comment expliquer ce qui s'apparente à un véritable aveuglement ? //

 

Regard sur

Pétrole : rebond des valeurs avec le brut

La sortie des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien a fait bondir les cours du pétrole. Les valeurs du secteur ont suivi le mouvement, ce qui confirme notre stratégie en la matière. //

 

Le Cahier des Favorites

Quatre pages consacrées chaque semaine à nos Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique //

Les Nouvelles des Favorites

Résultats, opérations de croissance externe, rumeurs : retrouvez chaque semaine toute l'actualité de nos valeurs //

Le Tableau des nos Favorites

Le coeur de notre publication est constitué d'un tableau synthétique sur deux pages reprenant chacune de nos positions. Performance, PER, rendement, limites d'intervention et recommandations spécifiques, répartitions types, dernières opérations d'achat et de vente //

La Fiche Favorite

Chaque semaine, une de nos Favorites est passée à la loupe

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

Regard sur

Orange

Le groupe de télécoms a souffert de la déception engendrée par Iliad. Mais le rebond n'a pas tardé grâce à l'Arcep..Retrouvez notre analyse et notre conseil sur cette valeur. //

Worldline

L'action du spécialiste des paiements s'est envolée sur l'annonce d'une nouvelle acquisition. La société accélère la consolidation du secteur. Retrouvez notre analyse et notre conseil sur cette valeur. //

 

Opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé. //

 

Ecole de la Bourse

Le Service de règlement différé (SRD) permet d'investir à crédit et de vendre à découvert. Toutes les valeurs de la coite ne sont pas éligibles. //

 

Et toujours

Nos conseils sur les Opérations sur titres (OST)

Nos brèves de fiscalité

Nos brèves économiques et financières

Le chiffre de la semaine

Le graphique de la semaine //