X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2807

16/23 mai 2018

 

Trump... et le reste

Semaine du 7 au 14 mai 2018

Donald Trump a continué d’alimenter l’actualité géopolitique et économique. Sur le premier front, il a sans surprise annoncé le retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien et après le déplacement de l’ambassade américaine en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem. Ces choix ont provoqué des tensions au Proche et Moyen-Orient que les investisseurs ont totalement ignoré, excepté sur le marché pétrolier où l’or noir a encore progressé (le Brent est à 78 $).

Sur le deuxième front, il a opéré un rétropédalage inattendu sur le dossier du géant chinois des hautes technologies, ZTE. Le Président américain se dit prêt à lever les sanctions visant ce dernier. Les opérateurs ont salué la nouvelle, espérant de nouvelles concessions dans le conflit commercial opposant les Etats-Unis à la Chine. 

Donald Trump s’est par ailleurs de nouveau attaqué au secteur pharmaceutique en disant vouloir accroître la concurrence. L’absence de mesure directe et immédiate pour abaisser les coûts des médicaments a toutefois profité aux valeurs du compartiment.

Pour le reste, il faut noter que l’indice américain des prix à la consommation n’a progressé que de +0,2% en avril par rapport à mars où il avait baissé de -0,1%. Sur un an, la hausse des prix est de +2,5%, soit légèrement sous les attentes. La nouvelle a pesé sur le dollar. Après quatre semaines de baisse quasi-continue face au dollar, l’euro a fini par rebondir en prenant appui sur les 1,18 $. Ce renversement s’est traduit par un réveil des actions américaines... au détriment des européennes. Bref, l’évolution de la parité euro/dollar continue de faire la pluie et le beau temps. 

En Europe, l’Italie reste au centre des attentions. La troisième économie de la zone euro est sur le point de confier son destin à deux partis antisystème et eurosceptiques, le Mouvement V Étoiles (MVS) et la Ligue, lesquels auraient trouvé un accord de gouvernement. De quoi provoquer de nouvelles tensions au niveau européen. La production industrielle de la France a reculé de -0,4% en mars alors que le consensus des économistes tablait au contraire sur une hausse de +0,4%. Sur l’ensemble du 1er trimestre, la production industrielle affiche un recul de -1,3%. En Allemagne, ce même indicateur a rebondi de +1% en mars, ce qui a rassuré les investisseurs. Il faut toutefois se souvenir qu’elle avait chuté de -1,7% en février. Globalement, les données macroéconomiques du Vieux Continent tendent à se détériorer depuis le début de l’année. Les commandes à l’industrie reculent par exemple depuis trois mois en Allemagne. Le pic de croissance semble bel et bien avoir été atteint. Reste à savoir à quel niveau l’atterrissage se fera... 

Enfin, il faut souligner que la croissance de la consommation des ménages chinois est ressortie sous les attentes (+9,4%) en avril. De quoi évoquer (déjà !) une forme de relance... //

 

Les Opérations de la semaine

Si la semaine a été des plus calmes en Europe, comme en atteste la performance du CAC40 sur cinq jours et les écarts journaliers, réduits au minimum, il en a été différemment outre-Atlantique. Les valorisations sont désormais vues comme plus raisonnables à Wall Street, tout du moins sur la base des prévisions de bénéfices actuellement retenues. Mais surtout, le repli du billet vert a constitué une bouffée d’air frais, confinant sur certains dossiers à l’euphorie. Tandis que le 10 ans américain se stabilisait.

Parmi nos Favorites, les secteurs que nous privilégiions ont fait parler d'eux, dans le bon sens. Nous programmons un allègement sur une valeur pour cette semaine, suite à un ajustement de notre limite. //

 

Stratégie

Les actions chinoises vont "s'exporter"

Le poids des actions chinoises va bientôt s'accroître dans les fonds alors que MSCI va intégrer les actions cotées à Shanghai et Shenzen dans son indice "Marchés Emergents". Mais est-ce bien raisonnable ? //

 

Regard sur

Banque : l'inquiétude reste de mise

Plusieurs études récentes mettent en avant le risque de ce compartiment dans l'anticipation d'une nouvelle crise financière. Retrouvez notre avis sur la question et nos conseils pour les investisseurs individuels. //

 

Le Cahier des Favorites

Quatre pages consacrées chaque semaine à nos Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique //

Les Nouvelles des Favorites

Résultats, opérations de croissance externe, rumeurs : retrouvez chaque semaine toute l'actualité de nos valeurs //

Le Tableau des nos Favorites

Le coeur de notre publication est constitué d'un tableau synthétique sur deux pages reprenant chacune de nos positions. Performance, PER, rendement, limites d'intervention et recommandations spécifiques, répartitions types, dernières opérations d'achat et de vente //

La Fiche Favorite

Chaque semaine, une de nos Favorites est passée à la loupe

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

Regard sur

LafargeHolcim

Les conditions météorologiques en Europe ont pesé sur le début d'année. Les prévisions sur 2018 ont toutefois été réitérées. Retrouvez notre analyse et notre conseil sur cette valeur. //

Total

L'action profite d'une environnement porteur. Le groupe a annoncé plusieurs opérations au cours des derniers jours. Retrouvez notre analyse et notre conseil sur cette valeur. //

 

Opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé. //

 

Bloc-notes

Cette semaine, nous revenons sur les rachats d'actions des entreprises américaines, la faible volatilité des actions européennes et le souhait très ambigu des Français de voir reculer la dépense publique. //

 

Par dessus le marché

Oxfam : l'indignation, une fois de plus... //

 

Et toujours

Nos conseils sur les Opérations sur titres (OST)

Nos brèves de fiscalité

Nos brèves économiques et financières

Le chiffre de la semaine

Le graphique de la semaine //

 

Sommaires précédents >>