X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2803

18/25 avril 2018

 

Retour à l'économie et aux entreprises

Semaine du 9 au 16 avril 2018

Après les frappes militaires menées par les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France contre trois sites en Syrie, la crainte d’une escalade des tensions géopolitiques s’est quelque peu réduite. La Russie comme l’Iran n’ont, il est vrai, pas réagi sur le terrain. Parallèlement, les Occidentaux ont affirmé que ces frappes ciblées resteraient sans suite pour l’heure. Dans ce contexte,les investisseurs ont pu se tourner vers leurs sujets de prédilection.

Sur le plan de la politique monétaire, ils ont pris connaissance des minutes de la Réserve fédérale et de la Banque centrale européenne (BCE). En ce qui concerne la première,il apparaît qu’un nombre plus élevé de ses responsables prévoient un durcissement accéléré de la politique monétaire. Un changement de communication de la Fed, évoquant un biais "neutre" ou "restrictif" et non plus "accommodant", pourrait ainsi être nécessaire. Sur la semaine, le Département du Travail a dévoilé une hausse de +2,1% des prix à la consommation sur un an en mars. Il s’agit de la hausse la plus importante depuis février 2017.

Selon les statistiques du département du Commerce, les ventes au détail aux Etats-Unis ont progressé de +0,6% en mars alors que le consensus des économistes tablait sur une hausse de +0,4%. Les ventes automobiles ont plus particulièrement dopé cette statistique en affichant leur meilleur rythme de croissance en six mois. En excluant les éléments les plus volatils (dont l’automobile), les ventes au détail n’ont progressé que de +0,2%, soit légèrement en deçà des attentes. Dans le même temps, les chiffres de février ont été revus à la baisse. Au final, cette donnée ne vient pas modifier l’anticipation d’un net ralentissement de la consommation des ménages sur l’ensemble du1er trimestre 2018. 

Du côté de la BCE, les minutes ont laissé transparaître un nombre croissant de divergences parmi les gouverneurs. Comme l’OCDE et le FMI, certains redoutent des pressions inflationnistes suite à la réduction de la sous-utilisation des capacités de production. D’autres, emmenés par Mario Draghi, balaient cet argument d’un revers de la main.

Du côté des changes, l’euro est revenu tutoyer les 1,24 $ après un tweet de Donald Trump accusant la Chine et la Russie de "jouer le jeu de la dévaluation monétaire". Les cambistes considèrent que cette prise de position reflète une volonté de l’administration Trump d’affaiblir le billet vert. Techniquement, le dollar revient ainsi vers le haut du canal en place depuis la mi-janvier (entre 1,22 $ et 1,25 $). Une sortie par le sommet pèserait sur les marchés européens.

Sur le front des entreprises, les premières publications ont pour l’instant confirmé que le rythme de croissance des profits aux Etats-Unis serait historiquement élevé au titre du 1er trimestre 2018. Le consensus anticipe désormais une hausse de +18,6% des bénéfices. Reste à savoir quel sera l’impact sur les cours des entreprises, beaucoup d’opérateurs n’y voyant qu’une confirmation de leurs attentes.  //

 

Au sommaire de ce numéro

 

Les Opérations de la semaine

Les marchés sont restés relativement calmes au cours de la semaine passée, le risque d’escalade en Syrie paraissant finalement plus réduit au lendemain des frappes occidentales. Les indices américains en ont profité pour rebondir plus nettement alors que le sujet de la guerre commerciale était mis de côté. Cette évolution plus mesurée ne nous a pas permis d'agir. Le 1er trimestre avait été quant à lui marqué par de nombreuses opérations. Il en est ainsi en Bourse. Certaines périodes sont plus fastes que d'autres. Toutefois, plusieurs dossiers restent à l'achat. Les retardataires ont donc de quoi faire !

En définitive et sur la semaine, aucune opération n'est ainsi à relever du côté de nos Favorites. Pour ce qui est cette fois des Opportunités, un nouveau dossier est à surveiller pour un achat sur repli. //

 

Regard sur

Carrefour

La dernière publication du groupe a été sanctionnée en Bourse. Ce qui ne veut pas dire grand-chose pour l'avenir de l'entreprise. Retrouvez notre analyse et notre conseil sur ce dossier. //

 

Economie

Croissance : des doutes émergent

Le consensus établi en début d'année évolue vite. Les tensions observées sur les prix inquiètent. Tout comme les perspectives de croissance. Nous devons prendre en compte ce changement de contexte qui s'opère pas à pas. //

 

Le Cahier des Favorites

Quatre pages consacrées chaque semaine à nos Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique //

Les Nouvelles des Favorites

Résultats, opérations de croissance externe, rumeurs : retrouvez chaque semaine toute l'actualité de nos valeurs //

Le Tableau des nos Favorites

Le coeur de notre publication est constitué d'un tableau synthétique sur deux pages reprenant chacune de nos positions. Performance, PER, rendement, limites d'intervention et recommandations spécifiques, répartitions types, dernières opérations d'achat et de vente //

La Fiche Favorite

Chaque semaine, une de nos Favorites est passée à la loupe

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

Regard sur

Nestlé

La firme helvétique est confrontée à des tensions avec les distributeurs. Elle a apparemment enregistré une défaite en Allemagne. Retrouvez notre analyse et notre conseil sur cette valeur. //

Eurofins Scientific

Le titre du spécialiste de la bioanalyse est actuellement orienté à la baisse en Bourse. Cette sanction est-elle justifiée ? Qu'en est-il des perspectives de croissance de la société ? //

 

Opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé. //

 

Questions/réponses

Quelques-unes des questions posées par nos abonnés et les réponses apportées par la rédaction

Que pensez-vous de Volkswagen ?

Le Prélèvement forfaitaire unique (PFU) est-il impacté par la hausse de la CSG ?

Quelles sont les perspectives de Latécoère ? //

 

Bloc-notes

Cette semaine, nous revenons sur la hausse de l'endettement mondial ainsi que sur les difficultés de la France pour réduire son déficit budgétaire de manière volontaire et contracyclique. //

 

Par dessus le marché

La Chine ne veut pas d'une économie de marché //

 

Et toujours

Nos conseils sur les Opérations sur titres (OST)

Nos brèves de fiscalité

Nos brèves économiques et financières

Le chiffre de la semaine

Le graphique de la semaine //

 

Sommaires précédents >>