X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2802

11/18 avril 2018

 

Au gré des nouvelles du conflit commercial

Semaine du 2 au 9 avril 2018

Les marchés financiers ont encore évolué de manière erratique alors que les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine continuaient de faire la une de l’actualité.

Globalement, les investisseurs ont en effet fait preuve d’une grande nervosité même si, au final, ils ont voulu croire à un apaisement sur ce front, ce qui s’est traduit par un rebond hebdomadaire. L’administration américaine a, il est vrai, tenté de rassurer Wall Street en évoquant des négociations avec Pékin. De son côté, la Chine a indiqué être prête à engager une nouvelle phase d’ouverture de son économie avec, à court terme, une baisse des taxes pesant sur les importations d’automobiles. Reste que par le passé, la Chine a souvent multiplié les promesses pour n’en tenir aucune. Preuve que la partie de poker n’est pas terminée, Pékin a laissé fuiter auprès des media des rumeurs selon lesquelles une dévaluation du yuan était envisagée pour peser dans le conflit commercial.

Sur le front macroéconomique, les créations d’emplois du mois de mars aux Etats-Unis sont ressorties à 102 000, contre 180 000 attendues. Il s’agit de leur plus faible niveau en six mois. Dans le même temps, la hausse du salaire horaire a atteint +2,7% (+0,3% d’un mois sur l’autre), ce qui va dans le sens d’une poursuite du resserrement monétaire de la Réserve fédérale.

Cette semaine justement, son Président, Jerome Powell, a tenté de ménager la chèvre et le chou en indiquant qu’il ne fallait aller ni trop vite, ce qui empêcherait l’inflation de progresser, ni trop lentement, ce qui la ferait accélérer.

Pour le reste, il convient de noter que la saison des publications de résultats va commencer. Selon le consensus Factset, les analystes anticipent une croissance de +17,1% des bénéfices des entreprises du Standard & Poor’s 500. Un plus haut en sept ans.

Sur le Vieux Continent, la production industrielle allemande s’est repliée de -1,6% au mois de février, après avoir stagné en janvier. Le consensus des économistes tablait pourtant sur un rebond de +0,3%. Les productions de biens d’investissement et de consommation ont respectivement chuté de -3,1% et-1,5%. Cette publication intervient après une série de chiffres macroéconomiques décevants pour l’Allemagne. Son économie semble en effet avoir engagé une phase de ralentissement. Plus sensible que le reste de la zone euro à l’activité économique mondiale, l’Allemagne constitue un indicateur avancé. Un ralentissement européen interviendrait donc au moment où la BCE s’apprête à stopper ses rachats d’actifs.

Cette semaine encore, la Bourse de Moscou a dévissé de près de -15% en deux jours. Washington a provoqué cette déroute en annonçant de nouvelles sanctions ciblant 38 personnalités et entreprises russes. Le groupe Rusal, l’un des premiers producteurs d’aluminium au monde, est plus particulièrement affecté. Il a averti qu’il pourrait faire défaut sur certaines de ses obligations. La devise russe a quant à elle retrouvé son plus bas niveau depuis août 2016. //

 

Au sommaire de ce numéro

 

Les Opérations de la semaine

Le rebond des places boursières s’est poursuivi , le CAC 40 parvenant à repartir à l’assaut des5 300 pts après avoir pourtant tout récemment testé un nouveau plus bas à 5 038 pts. Les investisseurs semblent faire peu de cas du contexte actuel. Leur mémoire paraît bien courte à l’approche de la saison des publications de résultats trimestriels où ils placent visiblement de très grands espoirs. Ils font fi des déclarations du Président américain, que celles-ci concernent la guerre commerciale avec la Chine où le domaine géopolitique (Iran). Du côté de nos valeurs, il aura manqué quelques points de baisse pour que nous passions à l’achat de manière plus "systématique". Un retour sur 5 000 pts pour le CAC 40 aurait sans conteste déclenché plusieurs ordres d’achat... Nous faisons évoluer quelques limites d'intervention cette semaine, mais aucune opération n'est à noter, tant pour nos Favorites que nos Opportunités. //

 

Stratégie

L'Europe est privilégiée par les investisseurs

Fait rare, les Bourses européennes se sont émancipées de l'évolution de Wall Street depuis quelques temps. Comment expliquer ce phénomène ? Peut-il être amené à durer ? //

 

Regard sur

L'interventionnisme de Trump agace la Bourse

Le Président américain provoque, bouscule et chamboule les mondes économique et politique. Wall Street apprécie de moins en moins. //

 

Le Cahier des Favorites

Quatre pages consacrées chaque semaine à nos Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique //

Les Nouvelles des Favorites

Résultats, opérations de croissance externe, rumeurs : retrouvez chaque semaine toute l'actualité de nos valeurs //

Le Tableau des nos Favorites

Le coeur de notre publication est constitué d'un tableau synthétique sur deux pages reprenant chacune de nos positions. Performance, PER, rendement, limites d'intervention et recommandations spécifiques, répartitions types, dernières opérations d'achat et de vente //

La Fiche Favorite

Chaque semaine, une de nos Favorites est passée à la loupe

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

Regard sur

Atos

L'entreprise de services numériques pourrait se lancer dans une nouvelle acquisition pour alimenter sa croissance. Retrouvez notre analyse et notre conseil. //

LVMH

Le géant du luxe a délivré une impressionnante performance trimestrielle. La croissance s'accélère quasiment dans toutes les divisions. Retrouvez notre analyse et notre conseil. //

 

Ecole de la Bourse

Au gré de leur existence, les entreprises font évoluer leur capital. Ce qui peut conduire à d'importantes modifications des cours. //

 

Opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé. //

 

Questions/réponses

Quelques-unes des questions posées par nos abonnés et les réponses apportées par la rédaction

Quels sites alternatifs à Boursorama après la refonte (ratée) du site ?

General Electric : faut-il acheter après la douche froide ? //

 

Et toujours

Nos conseils sur les Opérations sur titres (OST)

Nos brèves de fiscalité

Nos brèves économiques et financières

Le chiffre de la semaine

Le graphique de la semaine //

 

Sommaires précédents >>