X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2801

4/11 avril 2018

 

Rebond à Paris, recul à New York

Semaine du 26 mars au 2 avril 2018

Cette semaine de Bourse écourtée (la place parisienne était fermée vendredi et lundi, Wall Street vendredi) a été le théâtre d’un nouveau décrochage des indices américains tandis que Paris rebondissait.

Avec des replis de -2,5% et -1,2%, le Dow Jones et le S&P 500 ont connu leur plus mauvais trimestre depuis plus de deux ans, affaiblis par les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, le rythme des resserrements monétaires opérés par la Réserve fédérale et la chute des grands noms de la technologie.

Après Facebook, c’était au tour d’Amazon de se replier. Le Président américain a dit que le géant détruisait des emplois et qu’il devait dès lors payer plus d’impôts. La Maison-Blanche a par la suite démenti toute mesure imminente, mais le mal était fait. Tesla était également à la peine. L’action Tesla a lourdement chuté au cours de la semaine. La dette du spécialiste de la voiture électrique a  été déclassée par Moody’s en raison des problèmes de production que rencontre le constructeur de véhicules électriques et d’un risque de liquidités. Par ailleurs, la firme d’Elon Musk est actuellement au centre d’une enquête à la suite d’un accident fatal survenu la semaine dernière en Californie.

Les grandes capitalisations de la technologie, prises au sens large, ont été plus particulièrement "attaquées" cette semaine alors que leur valorisation touchait des sommets difficiles à justifier. Intel se repliait alors qu’Apple a indiqué vouloir fabriquer ses propres circuits intégrés d’ici 2020.

Plusieurs statistiques décevantes ont été publiées. Ainsi, l’indice PMI de Chicago a fléchi à son plus bas niveau depuis un an. Les signes de ralentissement de la croissance se multiplient, même si le marché de l’emploi continue de rester très vigoureux. Les chiffres de la croissance américaine du 4ème trimestre ont été bien accueillis : le PIB a finalement progressé de +2,9% sur les trois derniers mois de 2017, contre +3,2% sur le trimestre précédent. L’inflation américaine touchait quant à elle un sommet de 11 mois en février à +1,8%, ce qui ravivait les interrogations des opérateurs sur les intentions de la Fed en termes de politique monétaire. Le pétrole progressait nettement.

Le baril de pétrole WTI a effectué une percée au-dessus des 65 $, avant de perdre du terrain. Certains observateurs y ont vu la réussite de l’accord Opep-non Opep, lequel limite la production d’or noir afin de provoquer une hausse des prix salutaires pour les finances des pays producteurs. Celui-ci était en effet respecté à hauteur de 138% en février, du jamais vu pour ce type d’entente. Le ministre saoudien du Pétrole a d’ailleurs laissé entendre qu’elle pourrait être prolongée en 2019. Mais d’autres éléments expliquent cette appréciation, et ceux-ci ont à voir avec l’Iran alors que Donald Trump pourrait annoncer de nouvelles sanctions contre Téhéran. La hausse des cours était toutefois limitée par la crainte d’une guerre commerciale.  //

 

Au sommaire de ce numéro

 

Les Opérations de la semaine

Sans grande conviction, ni justification véritablement crédible, les marchés boursiers ont tenté un rebond au cours d’une semaine écourtée par les fêtes pascales. Aux Etats-Unis, où le lundi n’était pas férié, la baisse a toutefois fini par reprendre le dessus. Le secteur technologique était plus particulièrement dans la tourmente après avoir résisté aux premières vagues de la correction. Mais le marché navigue visiblement à vue. Et les investisseurs se montrent fébriles.

Plusieurs de nos Favorites restent à surveiller de très près. "Il ne suffirait que d'un petit mouvement de baisse supplémentaire pour que nous passions à l'achat de façon un peu plus systématique", écrivions-nous la semaine dernière. Nous avons réalisé une seule opération d'achat/renforcement cette semaine. Mais nous conservons un volant de liquidités suffisamment étoffé pour agir rapidement. //

 

Regard sur

Technologie : une correction s'amorce

Coqueluche des investisseurs depuis de longues années, le secteur de la technologie a été soudainement "attaqué". Les cas Facebook et Amazon ont servi de déclencheur. Retrouvez notre analyse de la situation. //

 

Stratégie

Le bilan trimestriel des Favorites

Le trimestre a été marqué par une hausse du nombre d'opérations et le retour des achats. Des gains conséquents ont été concrétisés de nouveau. En excluant les opérations de très long terme, la performance moyenne de nos opérations débouclées ressort à +21,85% sur le trimestre. Découvrez le bilan complet de chacune de nos opérations, en toute transparence. //

 

Le Cahier des Favorites

Quatre pages consacrées chaque semaine à nos Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique //

Les Nouvelles des Favorites

Résultats, opérations de croissance externe, rumeurs : retrouvez chaque semaine toute l'actualité de nos valeurs //

Le Tableau des nos Favorites

Le coeur de notre publication est constitué d'un tableau synthétique sur deux pages reprenant chacune de nos positions. Performance, PER, rendement, limites d'intervention et recommandations spécifiques, répartitions types, dernières opérations d'achat et de vente //

La Fiche Favorite

Chaque semaine, une de nos Favorites est passée à la loupe

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

Regard sur

Obligation Casino perpétuelle

Casino a annoncé un partenariat entre Monoprix et Amazon. L'action du groupe a rebondi. Tout comme l'obligation perpétuelle. Retrouvez notre analyse et notre conseil. //

TP Renault

Le Titre Participatif Renault gagne près de +10% depuis le début de l'année. Les marchés tablent visiblement sur un remboursement si Renault et Nissan parviennent à fusionner. Mais nous n'en sommes pas encore là... Retrouvez notre analyse et notre conseil. //

 

Opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé. //

 

Questions/réponses

Quelques-unes des questions posées par nos abonnés et les réponses apportées par la rédaction

Quelle répartition par secteur d'activité ?

Que répondre à l'offre sur le tracker BX4 ?

Que pensez-vous de la société SMCP ?

Peut-on acheter des Oceanes Econom Group ?

Pour Maurel et Prom, peut-on faire des allers-retours ?

Peut-on s'intéresser à DWS, la filiale de Deutsche Bank ? //

 

Bloc-Notes

Cette semaine, nous revenons sur les profits records des entreprises du CAC 40 et sur l'offensive allemande dans les véhicules électriques. //

 

Par dessus le marché

Le déni de la dette. //


Et toujours

Nos conseils sur les Opérations sur titres (OST)

Nos brèves de fiscalité

Nos brèves économiques et financières

Le chiffre de la semaine

Le graphique de la semaine //

 

Sommaires précédents >>