X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2797

7/14 mars 2018

 

Nouvel accès de méfiance

Semaine du 26 février au 5 mars 2018

Jerome Powell a donc déçu les marchés cette semaine, preuve s’il en est que la politique monétaire reste au centre des débats et que le maintien de son caractère ultra-accommodant constitue le soutien principal des indices. à l’occasion de sa première allocution devant le Congrès américain, le nouveau président de la Réserve fédérale a laissait entendre qu’il souhaitait éviter toute surchauffe de l’économie. La  tonalité de ce discours contraste avec celui de ses prédécesseurs qui semblaient n’avoir comme objectif que de rassurer Wall Street. Dès lors, la probabilité de voir la Fed relever ses taux quatre fois cette année – et non plus trois – s’envolait. Dans ce contexte, les indices plongeaient sur des niveaux proches de ceux enregistrés lors de l’épisode "baissier" de début février. Les emprunts d’état américains se tendaient sérieusement, le rendement du 10 ans ressortant à 2,90%. Fébriles, les investisseurs ont dû dans le même temps composer avec les déclarations du Président Donald Trump. Ce dernier a en effet annoncé un  projet visant à imposer des droits de douane de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium importés. Jugée inattendue – les investisseurs n’ont considérés que les éléments "positifs" du programme présidentiel du candidat républicain –, cette sortie fait craindre des mesures de rétorsions aux conséquences néfastes pour la 1ère économie mondiale. Et l’idée de "guerre commerciale" d’effrayer un peu plus les opérateurs. Très vite toutefois, Donald Trump tempérait son propos vu alors comme une simple menace dans le cadre de la renégociation à venir de plusieurs traités commerciaux. Les marchés reprenaient dès lors un peu de hauteur. Cette semaine aura également marquée par le résultat des législatives en Italie : la crainte d’un pays ingouvernable a ressurgi. Le 10 ans italien se tendait pour évoluer dans la zone des 2,10%. Aucun parti ni aucune coalition n’a obtenu de majorité absolue, ce qui plonge le pays dans l’incertitude. Les tractations ont vite commencé mais un accord semble peu probable en l’état actuel. Rappelons que le pays est économiquement très fragile et nécessite d’importantes réformes. Qui seront donc repoussées de fait... Toujours en Europe, le Produit intérieur brut (PIB) français a progressé de +2% en 2017, selon les données révisées publiées par l’Insee. L’estimation précédente ressortait à +1,9%. Il s’agit en l’espèce du taux de croissance le plus élevé depuis 2011 (+2,1%). Sur le 4ème trimestre de l’exercice précédent, l’expansion de l’économie française a atteint +0,6%, en légère accélération par rapport aux trois mois précédents (+0,5%). La  consommation des ménages a malgré tout ralenti sur la période, passant de +0,6% au 3ème trimestre à +0,2%. Cette moindre croissance s’explique par la baisse des dépenses d’énergie. Mais d’autres statistiques récentes (confiance des ménages) témoignent d’une certaine fébrilité sur ce point qui est à surveiller. //

 

Au sommaire de ce numéro

 

Les Opérations de la semaine

Les marchés financiers ont nettement rechuté cette semaine. Deux éléments ont pesé : les menaces de guerre commerciale proférées par Donald Trump et l’optimisme marqué du nouveau Président de la Fed, Jerome Powell, qui pourrait se traduire par un resserrement monétaire plus rapide que prévu. Ce mouvement de repli rappelle aux investisseurs que la correction engagée début février n’a pas soudainement disparu. La sensibilité aux vents contraires reste élevée, ce qui se traduit par un regain de volatilité.

Au sein de notre sélection de Favorites, et comme annoncé la semaine passée, nous avons procédé à un allégement bénéficiaire, manifestement opportun eu égard au parcours de cette action par la suite. La performancce ressort à +15,56% pour une durée de détention de plus de deux ans (mais des opérations positives se sont évidemment intercalées entre temps : toutes nos opérations sont clairement listées sur notre site Internet).

Cette semaine, et cette fois dans le cadre de nos Opportunités, nous procédons à un achat en dépit du contexte de marché difficile que nous connaissons actuellement. Nous avons en effet identifié une société décotée qui pourrait être intéressante au regard de ses meilleures dispositions. Un pari auquel nous croyons. //

 

Regard sur

Télécoms : trois valeurs au banc d'essai

Après être revenus récemment et en détail sur le secteurs des télécoms, nous passons cette semaine à l'étude à proprement dite de certaines de ses valeurs. Les "bons éleves" le sont-ils vraiment ? //

 

Regard sur

Le spectre de la guerre commerciale

Donald Trump a décidé d'actionner l'arme protectionniste pour l'acier et l'aluminium américains. Les marchés n'ont pas du tout apprécié... //

 

Le Cahier des Favorites

Quatre pages consacrées chaque semaine à nos Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique //

Les Nouvelles des Favorites

Résultats, opérations de croissance externe, rumeurs : retrouvez chaque semaine toute l'actualité de nos valeurs //

Le Tableau des nos Favorites

Le coeur de notre publication est constitué d'un tableau synthétique sur deux pages reprenant chacune de nos positions. Performance, PER, rendement, limites d'intervention et recommandations spécifiques, répartitions types, dernières opérations d'achat et de vente //

La Fiche Favorite

Chaque semaine, une de nos Favorites est passée à la loupe

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

Regard sur

Mylan

Le spécialiste des médicaments génériques peine à renouer avec une croissance solide. Mais ses perspectives paraissent positives. Retrouvez notre analyse. //

Carrefour

Des dépréciations d'actifs ont fait plonger le résultat du distributeur. Le dividende va être réduit cette année. Sur la nouvelle, l'action a consolidé. Retrouvez notre analyse. //

 

Opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé. //

 

Questions/réponses

Quelques-unes des questions posées par nos abonnés et les réponses apportées par la rédaction

Que penser de l'OPA de TRC Capital sur Mondelez ?

Kinder Morgan peut-elle être achetée ?

Que pensez-vous de Cerinnov ?

Ne serait-il pas opportun d'opérer un nouvel allégement sur Edenred ? //

 

Bloc-Notes

Cette semaine, nous revenons sur l'envolée des prix des entreprises rachetées, sur la prudence de Waren Buffet face à cette frénésie et enfin sur le chemin de croix des banques. //

 

Par dessus le marché

Protectionnisme : toujours la même histoire

 

Et toujours

Nos conseils sur les Opérations sur titres (OST)

Nos brèves de fiscalité

Nos brèves économiques et financières

Le chiffre de la semaine

Le graphique de la semaine //

 

Sommaires précédents >>