X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

À la une

Point hebdomadaire et sommaire (rédigé le 31/01/2018)

Cette semaine, la bienveillance et le "savoir-faire" des autorités politiques et monétaires ont été mis en doute par les investisseurs. Tout a commencé avec la déclaration du secrétaire du Trésor américain, Steven Mnuchin, selon qui "un dollar plus, faible, c'est bon pour nous", le nous se rapportant bien sûr à l’Amérique. Ces mots ont provoqué une envolée de l’euro et par effet de contagion, un repli des actions européennes. Face aux critiques évoquant la tentation de l’administration Trump d’ouvrir une guerre des changes, le même Mnuchin a tenté de tempérer en indiquant "croire fondamentalement à la force du dollar". Trop tard, le mal était fait et le secrétaire au Trésor a surtout semblé se perdre dans ses explications.

Le lendemain, Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), avait ainsi la dure mission de calmer les opérateurs et de leur redonner confiance. Il a échoué et c’est une première depuis de longues années. En évoquant "un rythme solide d'expansion économique, qui a accéléré plus que prévu au 2ème trimestre 2017", l’Italien a d’une certaine manière admis que le programme de rachats d’actifs prendrait bientôt fin, peut-être dès septembre comme le réclament de nombreux gouverneurs. Logiquement, la volatilité s’est tendue, les taux sont montés et le dollar a baissé. L’euro est au plus haut depuis la mi-décembre 2014, tandis que sur le marché obligataire, le rendement à dix ans allemand dépasse 0,6 % pour la première fois depuis mi-juillet.

Pour le reste, nous noterons que les ménages américains ont vu leurs dépenses progresser de +0,4% en décembre, soit au même rythme que leurs revenus (Département du Commerce). Dans le même temps, leur taux d’épargne est ressorti à 2,4%, ce qui n’était plus arrivé depuis 2005. Pour rappel, au plus fort de la crise en 2009, celui-ci était remonté au-delà de 7%. Le moteur de la consommation tient donc au fait que les dépenses progressent, sur la durée, plus vite que les revenus. Alors que des augmentations de salaires sont attendues dans le sillage de la réforme fiscale, les ménages pourraient retrouver un peu d’air. Pour autant, le taux d’épargne restera faible, ce qui n’est pas sans risque en cas de retournement conjoncturel. Ailleurs, la France a enregistré une croissance de +1,9% en 2017, ce qui constitue un plus haut en six ans. La faiblesse du billet vert a par ailleurs profité aux matières premières, toutes libellées en dollars. L’indice LME (métaux non-ferreux) est à un sommet de cinq ans. //

 

Au sommaire du PROPOS UTILES #2792

31 janvier/7 février 2018

 

#opérations

Alors que de nouveaux excès étaient commis (nombre d'indicateurs statistiques en témoignaient tandis que les mises en garde s'accumulaient...), le doute semblait s'installer et la méfiance s'instiller. Non pas de manière franche et assumée, mais par petites touches, en apparence désordonnées. La remontée des taux n'y est évidemment pas étrangère, tout comme la communication "ratée" de Mario Draghi à l'issue de la réunion de la BCE. Et le CAC40 de repasser sous les 5 500 pts... Nos récents achats se comportent malgré tout très bien (2 Favorites ont été renforcées tout récemment). Ailleurs, rien n'était à signaler en termes d'opérations. Mais nous avons fait évoluer plusieurs de nos limites cette semaine. Nos lecteurs ont d'ores et déjà pu placer quelques ordres pour se renforcer sur certaines valeurs de notre sélection centrale. Et ce de manière raisonnée, conformément à notre méthodologie. //

 

#stratégie

Intégrez la nouvelle donne

Les conditions de marché évoluent fortement, comme nous l'anticipions. Vous devez, si ce n'est déjà fait, prendre en compte à cet égard le rebond des taux d'intérêt, la hausse de l'euro et la survalorisation de la "vieille" économie. //

 

#regard_sur

Mauvaise passe pour les utilities

Suez a de nouveau déçu sur ses perspectives. Le compartiment reculait sur la nouvelle, dans son ensemble. Que faut-il en penser ? Certaines valeurs sont-elles à éviter et d'autre à privilégier ? Peut-on s'attendre à un retour des opérations de consolidation ? //

 

#le_cahier_des_favorites

Quatre pages consacrées chaque semaine à nos Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique //

Les Nouvelles des Favorites

Résultats, opérations de croissance externe, rumeurs : retrouvez chaque semaine toute l'actualité de nos valeurs //

Le Tableau des nos Favorites

Le coeur de notre publication est constitué d'un tableau synthétique sur deux pages reprenant chacune de nos positions. Performance, PER, rendement, limites d'intervention et recommandations spécifiques, répartitions types, dernières opérations d'achat et de vente //

La Fiche Favorite

Chaque semaine, une de nos Favorites est passée à la loupe

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

#regard_sur

Sanofi

Le champion français du secteur pharmaceutique a annoncé une nouvelle acquisition d'envergure. Cela sera-t-il suffisant pour retrouver les faveurs des investisseurs ? //

Or

Le métal jaune est en hausse depuis le début de l'année. Et ce alors que les rendements obligataires progressent. Quelles sont les perspectives de l'or ? //

 

#opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé //

 

#économie

Les Nouvelles des émergents

Conformément à ce que nous annoncions dans notre numéro "Spécial Stratégie 2018", nous nous intéressons en ce début d'année à deux pays émergents plus spécifiquement. Découvrez pourquoi... //

 

#questions/réponses

Quelques-unes des questions posées par nos abonnés et les réponses apportées par la rédaction

Que pensez-vous de la "biotech" Pharming Group ?

Frais de garde d'une banque de détail versus courtier en ligne, quels conseils donnez-vous ? //

 

#et_toujours

Nos conseils sur les Opérations sur titres (OST)

Nos brèves de fiscalité

Nos brèves économiques et financières

Le chiffre de la semaine

Le graphique de la semaine //

 

Pour connaître nos conseils, notre méthode d'investissement et pour gagner en Bourse, abonnez-vous à Propos Utiles (12 pages d'analyses et de conseils / 48 numéros par an) en cliquant ici.

 

Copyright (c) Propos Utiles www.proposutiles.fr