X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2785

6/13 décembre 2017

 

Trump fait la pluie et le beau temps

Semaine du 27 novembre au 4 décembre 2017

La grande réforme fiscale de Donald Trump a enfin connu une avancée notable. Le Sénat américain a en effet adopté d’une courte tête (51 contre 49) un projet visant à entériner, entre autres, une baisse ainsi qu’une simplification de la fiscalité des entreprises. Dans le détail, il apparaît toutefois que le texte voté au Sénat diffère sensiblement de celui de la Chambre des Représentants. Les sénateurs ont notamment souhaité repousser l’application de la réforme à l’exercice 2019. Dès lors, une commission bicamérale est désormais chargée d’établir un projet commun à même d’être adopté avant les fêtes de fin d’année. Alors que le taux de l’impôt sur les sociétés est censé passer de 35 % à 20 %, un taux légèrement supérieur pourrait ainsi être mise en place pour trouver un consensus. De même, le sort des profits réalisés à l’étranger (ce sont plus de 3 100 Mds $ de bénéfices n’ont pas été rapatriés aux Etats-Unis pour des raisons fiscales) devra être fixé : pour l’heure, une taxe unique d’environ 14 % serait appliquée. Mais ce taux pourrait encore évoluer. Parallèlement à ces avancées attendues de longue date (et maintes fois anticipées par le marché), les investisseurs ont dû prendre en compte plusieurs risques. Pour commencer, aucun accord sur le relèvement du plafond de la dette au-delà du 8 décembre n’a encore été trouvé. Ensuite, une élection aura lieu le 12 décembre dans l’Alabama. Or, le candidat républicain est fragilisé par des accusations d’agressions sexuelles. Enfin, il apparaît que Michael Flynn, ex-conseiller de Donald Trump, a plaidé coupable dans l’enquête sur une possible ingérence russe dans l’élection présidentielle. Il pourrait au final témoigner contre le Président Trump. Bref, pour ces dernière semaines, Wall Street risque de vivre au rythme de Washington. Ce qui revient à eclipser les données macroéconomiques et les nouvelles d’entreprises. Cette semaine ainsi, il a été fait peu de cas des chiffres du PIB américain. La croissance de l’économie américaine au 3ème trimestre a été révisée à + 3,3 %. La précédente estimation du Département du Commerce avait été de + 3 %. Dans un contexte marqué par la confiance élevée des entreprises et des consommateurs, le rebond des investissements et l’augmentation des stocks sont venus alimenter la hausse de l’activité. Il s’agit ainsi du rythme de croissance le plus élevé en trois ans. Au regard de cette performance, il ne fait aucun doute que la Fed relèvera son taux directeur lors de sa prochaine réunion de politique monétaire du 13 décembre. Reste à savoir quels indices elle osera donner pour la suite alors que sa Présidente actuelle, Janet Yellen, est sur le départ. Au plan boursier et alors que la perspective d’une réforme fiscale a porté le Dow Jones et le Standard & Poor’s 500 vers de nouveaux records, le Nasdaq a pour sa part fait preuve de faiblesse en enregistrant trois séances "baissières". Désireux de se positionner sur les valeurs les plus sensibles à la baisse de la fiscalité américaine, les opérateurs ont en effet délaissé le secteur technologique pour se reporter sur la finance et l’industrie locale. //

 

Au sommaire de ce numéro

 

#opérations

Un léger regain de volatilité était observable cette semaine sur les marchés. Mais les évolutions journalières se sont le plus souvent, et au final, "compensées". Le CAC 40 continuait donc de "travailler" la même zone... Difficile, dans un tel cadre, de prendre des initiatives. Et pourtant, nous avons été en mesure d'alléger une de nos Favorites sur notre limite haute. Le gain de cette opération ressort à + 13,26 % (dividende inclus) pour une durée de détention d'un peu plus de 6 mois.

Plusieurs dossiers sont encore achetables sur les niveaux actuels au sein de notre sélection de Favorites.

Notre dernière opération d'achat réalisée dans le cadre cette fois des Opportunités a déjà belle allure. En l'espace d'une seule semaine, nous dégageons en effet un gain (virtuel) de + 9 %, soit preque l'équivalent de la performance du CAC 40 depuis... le 1er janvier 2017. //

 

#stratégie

Le marché n'est pas encore en vacances

L'année boursière touche bientôt à sa fin. Le mois de décembre ne sera pas pour autant "facile" alors que les rendez-vous s'avèrent nombreux et potentiellement lourds de conséquence pour des marchés qui continuent, de façon presque immuable, à ne considérer que les seuls éléments positifs... //

 

#regard_sur

"Brexit" et valeurs britanniques : que faire ?

La situation économique de la Grande-Bretagne se dégrade (voir notre article publié la semaine dernière). Les valeurs anglaises sont-elles à exclure de nos portefeuilles ? Retrouvez notre analyse et notre réponse à cette question que nombre d'investisseurs se posent. Le cas de nos Favorites concernées est évidemment posé. //

 

#nouvelles_des_favorites

Total ajuste sa stratégie en Mer du Nord

Mais aussi Carrefour / Danone / Essilor / LVMH / Michelin / RWE / Sanofi / Unilever //

 

#recommandations

Nos conseils sur les Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique, les changements de limites, les dernières opérations //

 

#fiche_favorite

Cisco Systems

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

#regard_sur

Nestlé : vers une acquisition ?

Pour le groupe suisse, renouer avec une croissance dynamique de ses ventes devrait passer par une opération de croissance externe. Des cibles ont été identifiées. Mais la valorisation de ce dossier n'est-elle pas trop tendue pour envisager une hausse des cours ?

LafargeHolcim : une mauvaise passe

Ralentissement de l'activité, base trimestrielle défavorable, enquête sur de supposés versements à l'Etat islamique : le contexte est actuellement difficile pour le cimentier franco-suisse. Que faire ? //

 

#opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé //

 

#économie

Les Nouvelles des émergents

L'Inde se transforme, mais à pas comptés. La Russie et l'Afrique du Sud restent engluées dans un modèle qui n'en est pas un. Comment investir sur les Bourses émergentes ? //

 

#questions/réponses

Quelques-unes des questions posées par nos abonnés et les réponses apportées par la rédaction (BSA et PEA : les nouveaux titres peuvent-ils être reversés dans mon PEA-PME ? / Investisseur statique et dividende : seule la plus-value compte ?) //

 

Et toujours : 8 jours en Bourse, nos conseils sur les opérations sur titres, nos brèves de fiscalité, nos brèves, le chiffre de la semaine et le graphique de la semaine //




 

Sommaires précédents >>