X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2783

22/29 novembre 2017

 

Les marchés préfèrent calmer le jeu

Semaine du 13 au 20 novembre 2017

La résistance affichée par Wall Street a conduit les marchés européens à se stabiliser au cours de cette semaine. Les acheteurs ont même refait leur apparition à l’approche de la saison des achats promotionnels de fin d’année (Black Friday et Cyber Monday) qui se traduit généralement par une hausse des indices boursiers. Quelques rares statistiques ont également été interprétées de manière positive, ainsi de la nette progression inattendue de l’indice composite des principaux indicateurs aux Etats-Unis et des chiffres de l’inflation pour le mois d’octobre. L’indice des prix à la consommation a progressé de + 0,1 % en données corrigées, après avoir accéléré en août et septembre à cause de l’impact des ouragans sur les prix de l’essence. Sur 12 mois, la hausse de l’indice ressort à + 2 %, après +  2,2  % en septembre. L’inflation sous-jacente (hors prix de l’énergie et de l’alimentation) remontait toutefois dans le même temps à + 1,8 %, sa première hausse en l’espace de neuf mois. Si les prix restent globalement sous contrôle, cette appréciation devrait être considérée par la Réserve fédérale. Cette dernière pourrait remonter une nouvelle fois ses taux d’intérêt à l’occasion de la réunion de mi-décembre. Par ailleurs, La thématique des fusions et acquisitions était alimentée par de nouvelles opérations (rachat à 6 Mds $ dans les semi-conducteurs outre-Atlantique). Mais surtout, les investisseurs ont manifestement décidé de ne plus trop s’intéresser aux discussions en cours sur la réforme fiscale. Washington s’est voulu rassurant sur ce point : Donald Trump jure ainsi que les Américains bénéficieront d’une réduction de leurs impôts « d’ici Noël ». Il reste que l’adoption d’une première version du texte par les sénateurs prévue à partir du 26 novembre pourrait échouer, estiment les observateurs. Mais ceux-ci ont été visiblement peu écoutés par Wall Street. La baisse des cours du pétrole (WTI sous les 57 $) a parallèlement pesé sur les valeurs du secteur, dans un contexte marqué par la hausse surprise des stocks américains ainsi que par des déclarations prudentes de l’Agence international de l’énergie (AIE). Cette dernière a révisé légèrement à la baisse ses prévisions de croissance de la demande de pétrole pour 2017 et 2018 en raison d’une météo plus clémente et de la hausse des cours du brut. Celle-ci devrait ressortir à 97,7 millions de barils par jour (mb/j) en 2017 et 98,9 mb/j l’année suivante. Enfin, les investisseurs se montraient prudents à la faveur des incertitudes pesant sur l’Allemagne. La chancelière n’est pas pour l’heure parvenue à obtenir un accord de gouvernement entre son parti et ceux des Libéraux et des Verts. De nouvelles élections législatives pourraient être convoquées. Et certains d’évoquer la fin de la carrière politique d’Angela Merkel. //

 

Au sommaire de ce numéro

 

#opérations

Les marchés européens ont donc connu un épisode de correction, le CAC 40 revenant pour l’exemple de 5 536,40 pts à 5 267,22 pts en l’espace de quelques séances, ce qui fait apparaître une baisse de - 4,86 %, si l’on s’arrête aux extrema touchés en séance. Celui-ci appartient-il au passé comme le laisse entendre cette première phrase, alors que la référence parisienne a depuis repris presque 100 pts ? Pour les plus optimistes des observateurs (et ils sont nombreux), la cause est entendue. Pour d’autres, dont nous faisons partie comme vous le savez, il pourrait ne s’agir que d’un avertissement (sans grands frais) avant un mouvement de repli plus ample. C'est dans ce cadre que nous préconisons un nouvel allègement sur une valeur Favorite américaine. Pour le reste, et face au repli de la semaine (- 0,02 % pour le CAC 40), rien n'est à signaler, tant du côté des achats/renforcements que des ventes/allègements. Nous décidons toutefois d'ajuster un certain nombre de nos limites d'intervention. //

 

#stratégie

Le risque d'une vraie correction reste d'actualité

Le recul des marchés européens a été stoppé, pour l'heure. Mais le contexte demeure difficile. Comment convient-il d'agir dans ce contexte toujours difficile où l'optimisme reste de mise et les déséquilibres nombreux ? //

 

#regard_sur

Pharmacie : un point sur nos deux Favorites

Suite de notre texte sur la pharmacie publié la semaine passée. Cette semaine, nos deux Favorites du secteur passent sur le grill... //

 

#nouvelles_des_favorites

RWE : résultats et avenir de la filiale Innogy

Mais aussi Alphabet / Carrefour / IBM / LafargeHolcim et enfin Roche  //

 

#recommandations

Nos conseils sur les Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique, les changements de limites, les dernières opérations //

 

#fiche_favorite

Procter&Gamble

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

#regard_sur

Nestlé réorganise son métier d'origine

La nutrition infantile sera gérée au niveau régional et non plus international. D'autres annonces sont attendues alors que l'aura du groupe s'est nettement ternie chez les investisseurs. Comment s'y préparer ?

Cisco Systems promet le retour de la croissance

La société a publié des résultats salués par la communauté financière. Les revenus doivent repartir à la hausse. Le changement de cap se fera-t-il pour autant sans heurts ? Retrouvez notre conseil sur cette valeur. //

 

#opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé //

 

#questions/réponses

Quelques-unes des questions posées par nos abonnés et les réponses apportées par la rédaction (Puis-je acheter des actions Transgene ? Les bons de souscription Lexibook : qu'en faire ? / Altice : et maintenant (après une nouvelle, nouvelle, baisse de l'action), passez-vous à l'achat ? / Spineguard m'a déçu : faut-il vendre mes titres ?) //

 

#regard_sur

Kingfisher : des ventes sans surprise

L'entreprise anglaise n'a pas surpris les analystes. Ses ventes reculent de nouveau au 3ème trimestre. Que faut-il en penser ? //

 

Et toujours : 8 jours en Bourse, nos conseils sur les opérations sur titres, nos brèves de fiscalité, nos brèves, le chiffre de la semaine et le graphique de la semaine //





Sommaires précédents >>