X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2782

15/22 novembre 2017

 

Accès de faiblesse pour les marchés

Semaine du 6 au 13 novembre 2017

"Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé". Ce vers de Lamartine illustre parfaitement le contexte boursier de la semaine qui vient de s’écouler. Tout semblait en bon ordre pourtant : les résultats trimestriels des entreprises dépassaient les attentes alors que la croissance économique s’avérait bien orientée et que les banques centrales continuaient de prêter une oreille plus qu’attentive aux attentes des marchés financiers. Mais voilà, les Républicains du Sénat américain ont proposé que la réforme de l’impôt sur les sociétés, dont le taux d’imposition doit passer de 35 % à 20 %, soit repoussée à 2019. Ce n’est pas le scénario défendu par Wall Street lequel avait, dans cette anticipation, conduit les indices à inscrire de nouveaux records historiques. D’autant que le contenu de la réforme fiscale pourrait être largement amendé et donc s’avérer bien moins intéressant que prévu. Cet élément n’était pas le seul à perturber la marche "haussière" des indices que d’aucuns voyaient se prolonger encore et encore. Au  Moyen-Orient, les tensions sont de plus en plus vives entre l’Arabie Saoudite et l’Iran, le Liban étant une fois encore au centre des affrontements. Ceux-ci restent pour l’heure "diplomatiques", mais la crainte d’en embrasement reste vive. Dans ce cadre, le baril de pétrole restait solidement ancré dans la zone des 57 $ (WTI). Du côté des indices, et si les références américains ont reculé de manière presque apaisée, il en a été autrement en Europe où le retour de la volatilité s’est accompagné d’une baisse des marchés. à Paris par exemple, le CAC  40 abandonnait près de - 3 % sans parvenir à sauver le support graphique des 5 280 pts. Altice continuait de souffrir et EDF rechutait vers 10 €. Deux semaines après avoir abaissé ses objectifs 2017, l’énergéticien a en effet réduit ses prévisions, cette fois pour 2018. Cet enchaînement de mauvaises nouvelles a été durement sanctionné par les investisseurs. La semaine s’est avérée bien pauvre en statistiques, même si la Chine a fait part une nouvelle fois de difficultés. En octobre, les exportations chinoises ont ainsi progressé à un rythme inférieur aux attentes (+ 6,9 % contre + 7,2 %). C’est là un nouveau chiffre négatif pour l’ex-Empire du Milieu. Récemment, c’est la croissance du secteur manufacturier qui décevait (l’indice officiel PMI des directeurs d’achat ressortait à 51,6 en octobre contre 52,4 en septembre). La même contre-performance était de mise dans les services (le PMI s’élevait à 54,3 en octobre, en baisse par rapport à septembre, où il avait atteint 55,4). Enfin, la croissance de la production industrielle a ralenti plus que prévu, toujours en octobre (+ 6,2 % après + 6,6 % un mois plus tôt). Les marchés ne semblent pas pour l’heure vouloir en prendre ombrage et s'intéresser à ce dossier potentiellement explosif, pourtant. //

 

Au sommaire de ce numéro

 

#opérations

Les 5 500 pts n'ont pas tenu longtemps. Le CAC 40 est ainsi venu tester les 5 300 pts à la faveur d'un épisode de stress étonnant puisque Wall Street restait finalmement droit dans ses bottes. Les marchés européens ont-ils trop progressé, portés par un "consensus trop unanime" ? C'est là une hypothèse. Mais il pourrait ne s'agir que d'un mouvement d'humeur. Tel est du moins l'espoir de ceux qui se sont portés à l'achat sur les plus hauts (et ils sont nombreux...). Le recul des marchés nous paraît toutefois des plus normaux et ce mouvement valide notre stratégie. Ainsi récemment, et comme vous avez pu le lire, nous avons multiplié les allers-retours gagnants et autres prises de bénéfices. A des cours qui semblent déjà bien loin sur certains dossiers. Forts des liquidités dont nous disposons (c'était là le coeur de notre straégie de ces derniers mois), nous sommes armés pour revenir à l'achat. Mais attention de ne pas se précipiter (respectez nos limites d'intervention) ! C'est ainsi que cette semaine, aucune opération n'était à relever sur nos Favorites. Du côté des Opportunités, une nouvelle vente a pu être réalisée : le gain de cette oépration ressort à + 18,20 % pour une durée de détention inférieure à un mois. Prenons ce qui est à prendre, tel était notre credo au cours des dernières semaines. //

 

#regard_sur

Pharmacie : les raisons d'un désamour

Le secteur de la pharmacie fait montre d'une lourdeur certaine depuis plusieurs trimestres. Des explications sont nécessaires avant que nous revenions en détail sur nos Favorites de ce compartiment. //

 

#stratégie

Un point sur les valorisations

La hausse des grandes actions françaises a été rendue possible par une progression des ratios de valorisation. Le droit à l'erreur est désormais proche de zéro... //

 

#nouvelles_des_favorites

Total met la main sur le GNL d'Engie

Mais aussi AccorHotels / Carrefour / LVMH / Michelin et enfin Schneider Electric  //

 

#recommandations

Nos conseils sur les Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique, les changements de limites, les dernières opérations //

 

#fiche_favorite

Veolia Environnement

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

#regard_sur

Kingfisher va délocaliser

La société va réduire ses coûts en délocalisant certaines activités. Le plan de transformation ne fait que commencer. Faut-il tabler sur un succès ?

Vallourec, sanctionné de nouveau

Le titre a chuté en Bourse alors que la société a publié des résultats pourtant conformes aux attentes. La nervosité reste de mise. Retrouvez notre analyse sur ce dossier éminement difficile. //

 

#opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé //

 

#questions/réponses

Quelques-unes des questions posées par nos abonnés et les réponses apportées par la rédaction (Investir sur Altice, est-ce une bonne idée alors que vous avez jusque-là évité ce dossier ?) //

 

#bloc_notes

Cette semaine, nous revenons sur la baisse de la demande d'or, sur la bonne santé du marché de la dette et sur les mauvais choix économiques des ménages français confrontés à la baisse de certaines prestations. //

 

#par_dessus_le_marché

D'un excès à un manque d'épargne ?

 

Et toujours : 8 jours en Bourse, nos conseils sur les opérations sur titres, nos brèves de fiscalité, nos brèves, le chiffre de la semaine et le graphique de la semaine //






Sommaires précédents >>