X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2778

18/25 octobre 2017

 

Quel ennui !

Semaine du 9 au 16 octobre 2017

Les investisseurs vont-il continuer encore longtemps de faire semblant ? De croire que la croissance est robuste (alors que son potentiel n’a de cesse de se réduire, comme l’a rappelé cette semaine le FMI) ? Que le changement de cap monétaire n’aura pas d’effets alors que les flux de liquidités soutiennent les indices depuis de longues années ? Que la gestion passive associée à un recours grandissant aux algorithmes oublie presque opportunément de s’intéresser aux fondamentaux des entreprises ? Sur les cinq derniers jours, c’est donc dans ce cadre si spécifique que les Bourses mondiales ont continué d’évoluer. De nouveaux records ont été inscrits à Wall Street, le Nikkei à Tokyo est revenu sur des niveaux oubliés depuis 21 ans tandis que les volumes d’échanges continuaient parallèlement de se réduire pour une volatilité toujours au tapis. Certes, les tensions en Irak, qui ont entraîné une brève interruption de la production de certains gisements, à conduit à une appréciation significative des prix du brut, le WTI s’échangeant autour des 52 $. Mais en dehors de cet élément, les investisseurs sont donc globalement restés inactifs. La saison des résultats vient tout juste de débuter et l’espoir de voir le consensus être dépassé est d’ores et déjà perçu comme une certitude. Les banques américaines qui ont passé le test cette semaine ont pourtant déçu, mais qu’importe : l’anticipation d’une hausse des taux d’intérêt en décembre est pour l’heure jugée bénéfique pour ce compartiment. A cet égard, et à en juger par les minutes de la Fed publiées cette semaine, les membres de la banque centrale américaine ne savent plus véritablement sur quel pied danser. Plusieurs d’entre eux se sont inquiétés de la faiblesse des indicateurs d’inflation, ce qui devrait conduire l’établissement à ne modifier qu’à la marge la politique actuellement suivie. D’autres se sont faits plus volontaires à cet égard. Mais le doute et la perplexité semblent de mise. On retiendra du côté des statistiques que l’activité manufacturière dans la région de New York a atteint son plus haut niveau en trois ans et que l’indice des prix à la production en Chine accélérait, opportunément. En Europe, les questions de l’indépendance de la Catalogne et de la réaction de Madrid étaient finalement peu considérées. Rien ne semble avoir de prise sur les marchés... //

 

Au sommaire de ce numéro

 

#opérations

Les écarts journaliers ont été des plus réduits cette semaine sur le CAC 40. Il est dès lors difficile d'initier des positions (d'autant que les valorisations s'avèrent historiquement élevées). Parmi nos Favorites, à côté de certains dossiers qui restent en zone d'achat du fait de sous-valorisations ponctuelles, un dossier est à regarder de très près (notre limite est toute proche). A la vente, nous surveillerons plus spécifiquement un tracker de notre sélection centrale pour lequel notre objectif est désormais à portée de main. Le gain ne sera pas faramineux, mais tout de même significatif au regard des conditions actuelles de marché. Pour ce qui est de nos Opportunités maintenant, nous avons cette semaine pris position sur une petite valeur "spéculative". //

 

#introductions_en_bourse

La société Theranexus va s'introduire en Bourse.

Retrouvez les modalités précises de cette opération, notre analyse et notre conseil. Alors, faut-il souscrire, ou non ? //

 

#regard_sur

Pétrole : et si l'on en manquait bientôt ?

Pas à pas, le marché pétrolier retrouve des couleurs. Le sous-investissement de ces dernières années pourrait déboucher sur une pénurie. 1ère partie de notre étude sur ce sujet. La semaine prochaine, nous reviendrons sur les valeurs parapétrolières, toujours délaissées. //

 

#regard_sur

Essilor garde le cap de la fusion

La fusion avec Luxottica va vraisemblablement être retardée. Les investisseurs font preuve d'une grande prudence sur ce dossier. Que faut-il en penser ? La baisse du titre doit-elle être mise à profit dès maintenant ou plus tard ?

Roche, quelles nouvelles ?

De bonnes nouvelles dans le cancer du poumon et la détection du virus Zika n'ont pas pour autant permis à l'action du laboratoire suisse de repartir de l'avant. Le secteur de la pharmacie est actuellement délaissé. Retrouvez notre conseil sur cette valeur. //

 

#nouvelles_des_favorites

LVMH : la direction reste prudente

Mais aussi AccorHotels / Carrefour / Edenred / Procter&Gamble //

 

#recommandations

Nos conseils sur les Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique, les changements de limites, les dernières opérations //

 

#fiche_favorite

Alphabet

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

#regard_sur

Danone brille grâce aux hausses de prix

Le groupe a dépassé les attentes des analystes. Pour autant, les volumes restent décevants. Le marché ne semble pas en avoir pris conscience pour l'heure. //

 

#opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé //

 

#questions/réponses

Quelques-unes des questions posées par nos abonnés et les réponses apportées par la rédaction (Quelles conséquences pour Total de la loi mettant fin à l'exploration de pétrole sur le sol français ? / La hausse de Mersen est-elle liée à des rumeurs d'OPA ? / Gemalto, faut il revenir à l'achat après la chute de l'action ? / GTT : des précisions sur la surproduction de GNL / Ingenico : faut-il y revenir ?) //

 

#bloc_notes

Cette semaine, nous revenons sur la dernière publication du FMI. L'institution s'inquiète des risques qui pèsent sur la sphère financière. Et du véritable déni dont font preuve les marchés. //

 

#par_dessus_le_marché

De quoi les Allemands ont-ils peur ?

 

Et toujours : 8 jours en Bourse, nos conseils sur les opérations sur titres, nos brèves de fiscalité, nos brèves, le chiffre de la semaine et le graphique de la semaine //


Sommaires précédents >>