X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

Point hebdomadaire et sommaire

PROPOS UTILES #2769

26 juillet/2 août 2017

 

Le marché doute de la BCE

Semaine du 17 au 24 juillet 2017

La meilleure orientation de l’économie européenne est saluée par les entreprises mais l’est-elle par les opérateurs de marché ? Cette semaine, le Président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, a beau avoir démenti envisager la fin prochaine de la politique monétaire accommodante, l’euro a continué de flamber face au dollar et les indices boursiers du Vieux Continent se sont repliés. Les investisseurs craignent en effet que la meilleure croissance affichée en Europe ne conduise la BCE à réduire le montant de ses injections de liquidités, ce qui se traduirait par un renchérissement du coût de l’argent et pèserait sur les ratios de valorisation des actions. Plus globalement, un sentiment de malaise persiste autour de l’attitude des trois principales banques centrales (Réserve fédérale, BCE et Banque du Japon), lesquelles pourraient avoir en tête de synchroniser le retournement de leur politique pour reconstituer leurs marges de manœuvre, quel que soit la réalité de la reprise. Dans ce contexte, les résultats dévoilés par les entreprises n’ont pas eu d’impact majeur sur les indices. Aux Etats-Unis, la croissance des profits ressort pour l’heure à + 12 % et celle des chiffres d’affaires à + 6 %. Même si ces données sont annoncées « supérieures aux attentes », il faut bien avouer qu’elles ne surprennent pas grand monde. De notre côté de l’Atlantique, les constructeurs automobiles allemands ont lourdement pesé sur la cote alors qu’ils sont soupçonnés de s’être accordés sur nombre d’aspects techniques de leurs voitures depuis les années 1990. Enfin, le pétrole est resté au cœur des attentions. Les principaux pays exportateurs ont une nouvelle fois affiché leur volonté d’accentuer la réduction de leur offre en l’appliquant plus strictement et en l’étendant au Nigeria, jusqu’ici exempté. //

 

Au sommaire de ce numéro

 

#stratégie

Le dollar, source de la future volatilité ?

En temps normal, l'incertitude économique et politique tend à amplifier les mouvements des cours. Mais actuellement, ce n'est pas le cas. "La volatilité est morte", affirment certains. Est-ce le cas ? Faut-il tabler sur la récurrence infinie d'un phénomène pourtant exceptionnel ? La récente chute du dollar nous invite à penser le contraire //

 

#regardsur

Les nouvelles des émergents

Nous revenons ici sur la stabilisation économique du Brésil, le ralentissement de la croissance indienne, la dégradation de la note souveraine chinoise et les obstacles structurels qui freinent la croissance en Russie. //

 

#nouvelles_des_favorites

IBM peine encore à convaincre

Carrefour / Edenred / Sanofi / Total / Unilever / Worldline 

 

#recommandations

Nos conseils sur les Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique, les changements de limites, les dernières opérations //

 

#fiche_favorite

Total

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

#regard_sur

Procter & Gamble : offensive d'un activiste

Un fonds activiste s'attaque au géant des biens de consommation, à qui il reproche de ne pas faire assez d'efforts sur les coûts. Alors que le véritable problème reste le déficit de croissance...

Schlumberger se dit confiant

Le poids lourd des services parapétroliers confirme le retour de la croissance de ses ventes. Le titre ne réagit pas encore alors que les investisseurs restent obnubilés par la faiblesse des prix du pétrole //

 

#opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé //

 

#écoledelabourse

Les entreprises passent actuellement, et une à une, leur grand oral trimestriel devant les investisseurs. Afin d'être en mesure de comprendre aisément de quoi il retourne, certaines définitions doivent être rappelées (bénéfice, consensus, prévision, avertissement, rachats d'actions, etc.) //

 

#regard_sur

Alphabet ne satisfait pas les investisseurs

Le groupe a publié de bons résultats trimestriels : la croissance est restée forte dans la publicité et la rentabilité a suivi. Mais les opérateurs attendaient plus //

 

Et toujours : 8 jours en Bourse, nos conseils sur les opérations sur titres, nos brèves de fiscalité, nos brèves, le chiffre de la semaine et le graphique de la semaine //


Sommaires précédents >>