X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

À la une

Point hebdomadaire et sommaire (rédigé le 02/05/2018)

PROPOS UTILES #2805

2/9 mai 2018

 

L'Europe poursuit sa hausse

Semaine du 23 au 30 avril 2018

Les places boursières européennes ont poursuivi leur progression cette semaine, ce qui n’était pas le cas de leurs homologues américaines. Pourtant, de l’autre côté de l’Atlantique, le taux des emprunts d’état à 10 ans restait globalement stable autour des 3%, ce qui limitait les inquiétudes.

Dans le même temps, une certaine accalmie était de mise  sur le front des échanges internationaux. Le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer a indiqué que l’administration américaine ne souhaitait pas changer le système économique chinois mais entendait limiter les préjudices qu’il est supposé créer aux intérêts américains. Le ministre mexicain de l’économie a de son côté indiqué qu’un accord était possible avec les Etats-Unis. Les craintes d’une guerre commerciale ou d’un ralentissement des échanges étaient dès lors moins prégnantes.

Du côté des valeurs, les trimestriels d’Apple, de Boeing et de Facebookétaient plus particulièrement salués. Il reste que la hausse du billet vert a pénalisé les places américaines. L’euro est retombé pour la 1ère fois depuis janvier sous la barre des 1,20 $, les cambistes pariant sur l’apparente meilleure santé économique des états-Unis alors que les craintes se font plus présentes en zone euro suite à la publication de chiffres décevants en Allemagne. La désynchronisation des politiques monétaires  expliquait également cette trajectoire.

A contrario, la baisse de l'euro a favorisé les marchés de la zone euro. D’autant que du côté de la Banque centrale européenne (BCE), qui a décidé de maintenir ses taux à zéro, Mario Draghi se montrait inflexible. Même si le Président de la BCE a pris acte de l’actuel essoufflement économique en Europe, il n’a pas souhaité modifier d’un iota sa communication. Alors que l’inflation dans la zone euro a atteint +1,3% en mars (hors énergie), il a estimé qu’un "important degré de relance monétaire restait nécessaire". Et ce dernier de balayer d’un revers de main tout débat sur le calendrier d’une fin du programme de rachat d’actifs ("QE"). Le pétrole se repliait à la marge (68 $ pour le WTI), mais les valeurs du secteur restaient bien orientées, à l’image de Total désormais au-dessus des 52 €.

Ailleurs, l’indice chinois Shanghai Composite continuait de faire grise mine cette semaine. Voilà qui contraste d’évidence avec les "bons" chiffres publiés récemment. Après la croissance du PIB, ressortie au-dessus des attentes à +6,8% au 1er trimestre, l’évolution positive de l’activité manufacturière a également été peu suivie. Le PMI, publié par Caixin, s’est établi à 51,1 en avril, contre 51 en mars et 51,6 sur le mois de février. //

 

Les Opérations de la semaine

Les actions européennes ont donc continué de se distinguer au cours de la semaine. Alors qu'un retour du CAC 40 sur ses sommets annuels se rapproche, les opportunités d'achat ont logiquement diminué. Pour autant, certains dossiers évoluent encore de façon atypique. Le stock-picking reste de mise, ce qui nécessite un certain à propos. D'à propos, il a justement été question pour les deux achats réalisés cette semaine dans le cadre de notre sélection centrale dite des Favorites. Espérons que ces deux valeurs retrouveront très vite le chemin de la hausse (les fondamentaux vont dans ce sens), comme cela a été le cas avec une valeur acquise il y un peu plus d'une semaine dans le cadre cette fois des Opprtunités. Valeur qui a déjà progressé de plus de +10% ! //

 

Stratégie

Actions européennes : merci l'obligataire !

Les marchés obligataires évoluent de manière radicalement différente aux Etats-Unis et en Europe. L'impact sur les actions de la zone euro est sensible. Ce soutien peut-il durer, encore et encore ? //

 

Regard sur

Valeo

La direction de l'équipementier automobile a réitéré ses prévisions après un 1er trimestre poutant très décevant. Retrouvez notre analyse et notre conseil sur cette valeur. //

Atos

Les trimestriels du groupe de services informatiques ont déçu. Le problème ne serait que transitoire. Mais les analystes et les marchés se montrent prudents. Retrouvez notre analyse et notre conseil sur cette valeur. //

 

Le Cahier des Favorites

Quatre pages consacrées chaque semaine à nos Favorites, ces valeurs solides à "travailler" selon notre méthodologie unique //

Les Nouvelles des Favorites

Résultats, opérations de croissance externe, rumeurs : retrouvez chaque semaine toute l'actualité de nos valeurs //

Le Tableau des nos Favorites

Le coeur de notre publication est constitué d'un tableau synthétique sur deux pages reprenant chacune de nos positions. Performance, PER, rendement, limites d'intervention et recommandations spécifiques, répartitions types, dernières opérations d'achat et de vente //

La Fiche Favorite

Chaque semaine, une de nos Favorites est passée à la loupe

Graphiques historiques, données financières et répartition du chiffre d’affaires, analyse technique, faits récents, perspectives, recommandations et limites d'intervention (achat et vente), consensus des analystes et dernières opérations sur la valeur //

 

Regard sur

Sanofi

L'action est délaissée par les investisseurs qui s'inquiètent encore et toujours de l'absence de croissance. Les trimestriels ont encore déçu. Retrouvez notre analyse et notre conseil sur cette valeur. //

Saint-Gobain

Le n° 1 mondial des matériaux de construction a dévoilé un chiffre d'affaires sans relief au 1er trimetre. Mais le reste de l'année devrait s'avérer bien plus porteur. //

 

Opportunités

Nos recommandations sur les Opportunités, ces valeurs à fort potentiel mais à risque élevé. //

 

Questions/réponses

Quelques-unes des questions posées par nos abonnés et les réponses apportées par la rédaction

Comment seront taxées les plus-values boursières en 2018 ?

Peut-on acheter la SCPI Notapierre pour placer les liquidités de son portefeuille à court terme ?

Un compte-titres d'entreprise est-il soumis aux prélèvements sociaux ?

Faut-il vendre Maurel et Prom après la belle envolée du titre ? //

 

Bloc-notes

La mondialisation est-elle positive ou négative ?

Allemagne : hausse des salaires et inflation au menu

Croissance : fin de l'embellie ? //

 

Par dessus le marché

Déficit : la France doit redoubler de vigilance //

 

Et toujours

Nos conseils sur les Opérations sur titres (OST)

Nos brèves de fiscalité

Nos brèves économiques et financières

Le chiffre de la semaine

Le graphique de la semaine //

 

Pour connaître nos conseils, notre méthode d'investissement et pour gagner en Bourse, abonnez-vous à Propos Utiles (12 pages d'analyses et de conseils / 48 numéros par an) en cliquant ici.

 

Copyright (c) Propos Utiles www.proposutiles.fr