X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

À la une

Fed : des possibilités limitées (rédigé le 10/11/2015)

Que va faire la Réserve fédérale à l’occasion de sa prochaine réunion des 15 et 16 décembre ? Voilà la seule question qui importe actuellement alors que les fondamentaux (résultats d’entreprise, valorisations, conjoncture économique mondiale, etc.) sont encore et toujours remisés au second rang. Désormais et pour une majorité d’intervenants de marché, la banque centrale américaine va relever ses taux d’intérêt. Il est vrai que la publication des derniers chiffres de l’emploi va dans ce sens. Un bond des créations de postes de cette ampleur n’était en aucun cas anticipé, ce qui donne un argument à la Fed pour relever le loyer de l’argent. Les cambistes en sont persuadés (le dollar se reprenait avec fermeté face aux principales devises). Les données rendues publiques par le département du Travail pourraient toutefois constituer une anomalie statistique compte tenu de l’écart entre celles-ci et les anticipations. Mais peu d’économistes évoquent ce sujet.

 

Parallèlement à cet élément révélant une vigueur insoupçonnée et insoupçonnable de la 1ère économie mondiale, l’accalmie est également de mise sur le front chinois. L’automne a chassé la fin d’été qui fut ô combien difficile compte tenu des angoisses liées à un atterrissage peu ou pas contrôlé de la Chine. Et ce changement de cap s’est opéré de façon finalement très rapide. Les marchés continuent de croire que l’action des autorités va permettre de redresser la situation. Cette mansuétude des investisseurs, qui dans les faits valide l’autoritarisme et la planification, laisse songeur d’autant que les entreprises occidentales n’ont eu de cesse d’évoquer lors de la saison des résultats trimestriels les difficultés rencontrées dans l’ex-Empire du Milieu. Dès lors, ces deux éléments, dont la portée est finalement à relativiser, conduiront-ils la Réserve fédérale à relever ses taux d’intérêt ? Nous ne le pensons pas.

 

Il ne s’agit pas ici d’adopter une posture forcément contraire au consensus. Nombre d’éléments statistiques publiés récemment laissent penser que l’activité aux états-Unis reste fragile et que la dynamique de croissance des derniers mois s’est essoufflée (voir PU # 2684 / page 4). Quant au dossier chinois, jusqu’à quand celui-ci sera-t-il complaisamment poussé de côté ? Enfin, on relèvera que la divergence entre les politiques monétaires américaine et européenne ne fera que s’amplifier en cas de relèvement du loyer de l’argent de l’autre côté de l’Atlantique. Rappelons que Mario Draghi, président de la Banque centrale européenne (BCE) a clairement laissé entendre qu’il allait accroître les mesures d’assouplissement quantitatif («QE»). Les Etats-Unis accepteront-ils de voir le billet vert se renforcer alors que de nombreux chefs d’entreprise américains s’inquiètent d’ores et déjà ? Voilà qui n’est pas dans les habitudes de l’Oncle Sam... Bref, nous jugeons que ces différents éléments ne devraient pas inciter la Fed à agir en décembre. Par ailleurs et si la banque centrale américaine venait finalement à durcir les conditions de crédit, il est peu probable que cette action s’inscrive finalement dans un mouvement plus ample. La question de la crédibilité de l’institution sera ainsi immanquablement posée et le psychodrame que nous avons connu continuera (à quand une hausse de taux supplémentaire ?). Dès lors, et quel que soit le résultat de la réunion des 15 et 16 décembre, nous estimons que l’accalmie actuellement à l’œuvre sur les marchés ne pourra pas durer éternellement.

 

Dans cette attente et pour nos investissements, il conviendra de continuer de profiter de la volatilité, comme nous l’avons fait avec succès au cours des derniers mois. Vous lirez ainsi en page 7 de ce numéro que trois nouveaux allègements bénéficiaires ont été opérés cette semaine suite aux renforcements réalisés lors du creux de la fin août. Nous gardons ce cap.

 

 

Pour découvrir nos conseils suite à cet article, notre lettre hebdomadaire (12 pages d'analyses et de conseils) et profiter de notre expérience, cliquez ici.

 

Copyright (c) Propos Utiles www.proposutiles.f