X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

À la une

L'Etat va vendre des actifs (rédigé le 08/10/2014)

Il ne s’agit pas ici d’évoquer les ventes d’actifs immobiliers appartenant à l’Etat, lesquelles ne rencontrent d’ailleurs pas un grand succès et pour cause, puisque les besoins éventuels des acheteurs potentiels ne sont jamais considérés. En 2015, la puissance publique a pour objectif de vendre quelques pourcentages de ses participations dans des sociétés cotées. Ainsi récemment, la Banque publique d’investissement (Bpi) se séparait de 1,9 % du capital d’Orange. Il ne fait aucun doute que l’Etat cédera prochainement quelques fractions de GDF Suez, ADP ou EDF, trois sociétés au capital desquelles il est bien placé.


Il ne s’agira pas de cessions importantes puisque l’Etat, nous dit-on, doit conserver son rôle de stratège dans certains domaines d’activité et surtout éviter que l’on taxe ses représentants de fossoyeur des services publics. 


Quelques pourcentages du capital seront ainsi cédés sans faire trop de bruit dans le cadre d’une approche vide d’ambitions et préjudiciable à tous les actionnaires, dont l’Etat en premier lieu. Une cession de participation globale ou tout du moins significative avec un acheteur identifié et qui se réaliserait « hors marché » n’est pas évoquée, bien entendu...


Souvenons-nous en effet que la cession de titres Orange intervenue récemment a provoqué une baisse de l’action de l’opérateur télécoms de 4,12 % en une séance. Les investisseurs redoutent en effet de nouvelles ventes de titres qui provoqueraient un afflux de papier sur le marché à même de déstabiliser « le carnet d’ordres ».


Dans les faits, l’Etat vendra demain moins cher qu’aujourd’hui, de part son action inappropriée. Voilà qui nous convainc plus que jamais de rester à l’écart des groupes qui comptent la puissance publique à leur capital.


Pour vous abonner, cliquez ici.

 

Copyright (c) Propos Utiles www.proposutiles.fr