X
  1. Espace abonnés
Propos Utiles

Réflexions économiques
Investissements boursiers depuis 1952

" Il m'importe peu que tu adoptes mes idées ou que tu les rejettes pourvu qu'elles emploient toute ton attention." Diderot

Nous contacter
01 45 23 10 57
sans surtaxe

À la une

Emergents : quels flux de capitaux ? (rédigé le 14/02/2013)

Selon The Institute of International Finance (IFF), qui regroupe 470 établissements financiers mondiaux, les flux de capitaux en direction des marchés émergents devraient s’orienter à la hausse en 2013, après un léger recul en 2012. Leur montant total (investissements en actions et obligations d’une part, investissements directs de l’autre) est attendu à 1 118 Mds $, en progression de 3,5 %. Il s’agit là d’un niveau encore inférieur de 10 % au record de 2007. Dans le détail, il apparaît que plusieurs éléments viennent soutenir un regain d’appétit des investisseurs pour les émergents. Les conditions monétaires favorables en Occident conduisent notamment à un excès de liquidités en quête d’un meilleur rendement. De même, le différentiel de croissance entre les pays émergents et les économies matures encouragent les entreprises à concentrer leurs investissements sur les premiers. D’ici 2014, l’IFF estime que les flux de capitaux en direction des actions augmenteront de 50 % pour atteindre 110 Mds $. Sur la même période, les investissements directs progresseront de 7 % avec à la clef un montant historique de 536 Mds $.

Faut-il pour autant privilégier les BRIC ? Nous sommes d'avis que les « nouveaux » marchés émergents (Mexique, Indonésie, etc.) seront privilégiés.


Copyright (c) Propos Utiles www.proposutiles.fr